Bienvenue en Ostaria !

__________________

Actualités - Derniers articles - Chirper™ - Journal Officiel


Petit guide pour les politiciens en herbe

NOUS SOMMES EN L'AN 169

__________________

Cités HLM du Valfleuri I, II et III

Maire :
Population :
9 573 195
Répondre
Avatar du membre
Gaëlle Moreau
Messages : 27
Enregistré le : jeu. 8 août 2019 20:50
Personnage : Principal

Parti politique

mer. 4 sept. 2019 18:19

Cités HLM du Valfleuri I, II et III

Image

Un quartier très sensible de la capitale ostarienne. Composé de trois grands ensembles résidentiels tous HLM, pour un total de 16 bâtiments. Y règnent la délinquance, le trafic de drogue et la violence absolue.

Avatar du membre
Gaëlle Moreau
Messages : 27
Enregistré le : jeu. 8 août 2019 20:50
Personnage : Principal

Parti politique

mer. 4 sept. 2019 18:45

03/09/168 : Déplacement de campagne de Gaëlle Moreau (MN) au quartier du Valfleuri

Pour son premier déplacement dans le cadre de la campagne présidentielle, la candidate du Mouvement National, Gaëlle Moreau, avait fait le choix audacieux de se rendre dans l'un des quartiers les plus sensibles de Lunont et même du pays. Le but était de réaliser d'entrée de jeu un gros coup de com' auprès de l'électorat nationaliste en se rendant dans une zone considérée comme de "non droit", et en montrant donc que la candidate du MN n'avait aucunement peur d'affronter la racaille et potentiellement la violence.

Gaëlle débarqua dans le quartier à l'heure où elle était assurée de croiser la faune locale. Entourée de huit gardes du corps et d'une partie de son service de campagne - renforcé par quelques membres du service d'ordre du MN - c'est un gros contingent d'une vingtaine de personnes qui se présenta à l'entrée du Valfleuri. Plusieurs caméras avaient été dépêchées sur place pour l'occasion, car le déplacement serait filmé en direct et largement diffusé sur les réseaux sociaux nationalistes. Tout le monde était vêtu d'un tee-shirt vert avec l'inscription suivante en jaune : "On est chez nous !".

Image

À peine quelques minutes après l'arrivée du contingent MN, une bande d'environ 20 racailles eibadistes se présenta face à Gaëlle Moreau. Ces derniers commencèrent à insulter copieusement la candidate, et des projectiles fusèrent directement. Les caméras du MN se braquèrent sur la scène et cette dernière fut commentée en direct, pour bien montrer aux spectateurs que ces gens de cité ne respectent rien ni personne. Un attroupement encore plus important se créa alors et le service d'ordre intervint directement en distribuant des coups, toujours sous l'oeil des caméras.

Finalement, le contingent MN dut se réfugier sous le préau d'un centre commercial situé en plein cœur de la cité II. La police dut intervenir pour protéger les militants nationalistes des locaux, qui étaient maintenant environ une centaine à vouloir en découdre. Alors que les policiers distribuèrent des coups de matraque bien violents aux voyous, Gaëlle Moreau prit la parole devant les caméras.


Voilà précisément ce que nous voulons combattre. Ces quartiers défavorisés sont pris en otage par des bandes de voyous qui ne se fixent plus aucune limite. La majorité des habitants d'ici subit la violence, le commerce de stupéfiants et les règlements de compte, qui sont quasiment quotidiens. Il est inadmissible que nous laissions une minorité de délinquants emmerder le monde. Ces jeunes sont indécrottables : ils détestent les règles, il détestent Ostaria. Tout ce qui les motive est de commettre des délits et des crimes. Maintenant ça suffit. Nous allons passer la sulfateuse dans tous les quartiers comme celui-ci et faire en sorte que la police en reprenne le contrôle.

Ici, nous avons aussi une illustration concrète du raté que constitue la politique d'assimilation poursuivie par notre nation depuis plusieurs décennies maintenant. Ces gens se comportent comme des animaux et sont eibadistes. Ils ne sont clairement pas compatibles avec nos mœurs, notre culture et notre façon de vivre. Certains à gauche nous diront qu'ils sont là depuis plusieurs générations : oui, peut-être. Mais nous devons au moins faire en sorte que de nouveaux individus ne viennent pas enfanter chez nous, et ainsi donner lieu à de nouvelles générations futures. Nous devons fermer le verrou migratoire car sinon, nous généraliserons encore davantage les hordes hostiles comme celle qui s'est tristement illustrée aujourd'hui face à nous.

Je le dis et je l'assume : nous devons rendre Ostaria aux Ostariens. Nous devons arrêter d'intégrer des individus incompatibles à notre merveilleux peuple. En ce sens, nous nous attaquerons au fond du problème : tout d'abord, l'immigration. Nous supprimerons l'asile politique et fixerons un quota d'accueil à 1000 individus par an, sur le principe de l'immigration sélective.

Ensuite, nous anéantirons l'eibadisme culturel et particulièrement celui qui se nourrit de thèses fondamentalistes. Tous les lieux de culte s'inscrivant dans cette tendance seront fermés et démolis. Tout financement étranger en faveur d'associations religieuses et de lieux de culte sera également proscrit. Et par extension, nous mettrons un coup de glaive au terrorisme en créant un organisme de lutte antiterroriste rattaché au Ministère de l'Intérieur.

Enfin, troisième problème majeur : la délinquance résiduelle. Ostaria manque clairement de moyens pour appréhender et punir les fauteurs de trouble. En conséquence, nous proposons un arsenal sécuritaire impitoyable : 25 000 places de prison seront créées. Un organisme de renseignement pénitentiaire rattaché au Ministère de l'Intérieur sera également mis en place. Plus généralement, nous donnerons davantage de moyen aux policiers du quotidien pour mener à bien leurs missions : 10 000 agents seront recrutés et des investissements significatifs seront réalisés pour moderniser leur équipement.

En votant Gaëlle Moreau, vous vous assurerez un avenir prémuni de la délinquance du quotidien, du multiculturalisme destructeur et du terrorisme. Nous n'avons pas peur de nos ennemis, notre présence aujourd'hui en ce lieu hostile le prouve bien. Ayez confiance, nous désintégrerons tous ceux qui portent atteinte à la Nation, à ses valeurs et à son équilibre. Le Mouvement National est le parti de l'immigration zéro, de la sécurité publique et des valeurs.


Avatar du membre
Julien Chastain
Député
Messages : 117
Enregistré le : dim. 31 mars 2019 20:20
Personnage : Principal

Parti politique

sam. 7 sept. 2019 11:21

Après le passage de la candidate d'extrême-droite, Julien Chastain avait tenu à passer dans les cités-dortoirs du Valfleuri I, II et III. Il avait d'abord passer trois heures à tracter avec des camarades présents sur place avant de commencer à discourir. Il n'était pas forcément l'homme le plus apprécié des jeunes "racailles" comme les surnommer Gaëlle Moreau et le MN, mais il était assez respecté pour ne pas subir d'huées ou de jets de projectiles.
Chastain avait tenu à inviter des caméras et des petits journaleux indépendants comme pour afficher une autre réalité face à celle des nationalistes.


Julien Chastain : Vous souvenez-vous de la vidéo haineuse de Madame Moreau ? Savez-vous à quel point, cette vidéo est loin de la réalité ?

Lorsque le Mouvement National et les forces réactionnaires du pays, prétendent que le problème des quartiers défavorisés, c'est celui d'une racaille ethnique, ils mentent avec aisance et prouvent qu'ils n'ont aucune capacité d'analyse. Le problème des quartiers défavorisés, ce n'est pas celui des étrangers, c'est celui de la misère. Le problème des étrangers dans les cités, ce n'est pas celui des étrangers, c'est celui de l'assimilation.
Comment voulez-vous intégrer des milliers de gens en les enfermant dans des tours d'immeubles, sans intimité, sans place, sans jardin ?
Il n'est pas étonnant que des jeunes s'en prennent à celles et ceux qui osent venir contempler leur misère en leur demandant en plus de quitter le pays.
Il n'existe aucune horde hostile à la nation qui vienne de pays eibadistes, il n'y a aucune haine de la part d'une autre culture vis à vis de la culture ostarienne. Ostaria n'a plus de colonie, Ostaria n'a pas mené de campagnes impérialistes et a été refondé sur de nouvelles bases depuis peu. Plus personne n'a de rancoeur vis à vis de notre pays. Ce n'est qu'une illusion donnée par les nationalistes pour tenter de légitimer une épuration ethnique indéfendable sinon par des mises en scène honteuses et une peur généralisée mais infondée.

Madame Moreau s'indigne de l'usage de stupéfiants dans les cités mais elle ne comprend pas d'où vient ce besoin qui n'existe pas chez celles et ceux qui vivent décemment. Pourtant, elle qui est partisane d'une mise en cage des populations dans des immeubles de cinquante étages, elle devrait se réjouir que des jeunes parviennent à trouver un divertissement adapté à leur échelle. Dans un 9m² entouré d'autres 9m², la seringue ou le joint sont des divertissements qui s'intègrent parfaitement à la taille du logement. Faute d'avoir des aides pour lire, de la place pour jouer de la musique, des moyens pour se consacrer à l'art ou que sais-je encore, une seringue pas plus grande qu'un avant-bras est le meilleur moyen de se rendre heureux quand on est enfermé, parqué dans des cités où la désillusion est grande et le sentiment d'abandon réel et fondé.
Le combat contre les stupéfiants et les substances illicites passe d'abord par l'amélioration des conditions de vie des personnes qui sont dans le besoin de se droguer, de se piquer ou de fumer de l'herbe. Croyez-vous réellement qu'ils le fassent simplement comme ils achèteraient une baguette de pain ? Aucunement, ce n'est que l'un des derniers moyens d'encore pouvoir rêver la nuit quand plus rien ne vous permet d'obtenir des conditions de vie décente, quand des nationalistes et des conservateurs vous conspuent constamment en vous accusant de tous les maux du monde, quand vous n'essayez que de vivre sans déranger les gens, quand le seul moyen d'être pris en compte est de déranger les gens.

L'argumentaire des nationalistes tourne court, Ostaria n'est pas aux Ostariens, pas plus qu'aux autres. Un morceau de terre découpé arbitrairement au fil des guerres, des accords entre dirigeants et des partages des assassins en col blanc ; ce morceau de terre n'appartient à aucun peuple, à aucune origine ethnique, à aucune population arbitrairement désignées par leur lieu de naissance ou la nationalité -encore une chose arbitraire- de leurs parents. Si l'on oublie les concepts abstraits de nation, d'état, de nationalité, de citoyenneté et que nous parlons concrètement, le slogan des nationalistes, c'est un bout de terre, à ceux qui sont nés dessus ou qui ont obtenu le statut de ceux nés dessus. Cela n'a aucun sens.
Les concepts de nation et par extension de nationalité, sont des concepts abstraits et déconnectés de la réalité. Nous n'avons aucun droit légitime sur la parcelle de territoire que nous occupons à dire qui est en droit d'y résider et qui ne possède pas ce droit, cela va à l'encontre du droit fondamental de tout individu de circuler librement sans subir l'oppression et les voies de fait d'une administration nationaliste, xénophobe et raciste !

De plus, la proposition de la candidate xénophobe est stupide et contradictoire avec ses volontés. Voyez-vous cela ? Les xénophobes ne sont pas capables de tenir des propositions cohérentes ! Alors qu'ils accusent les eibadistes et les ressortissants de pays à majorité eibadiste d'être des animaux et de se comporter comme tels, la candidate propose de limiter l'accueil à 1000 individus, qu'importe leur pays de provenance. Et même s'il s'agit d'une immigration sélective, en supprimant le droit d'asile, les 1000 individus acceptés seulement iront contre la conception raciste des nationalistes, puisque cette capacité d'accueil minuscule défavorisera également les individus d'autres états qui sont vus par le Mouvement National comme supérieurs aux immigrés de pays pauvres.
En somme leur vision raciste du monde qui hiérarchise des races inventées de toute pièce, voudrait que l'accueil soit ouvert à quiconque de race supérieur ou égale à la race ostarienne et fermé aux autres races inférieures, mais dans les faits, la candidate propose de limiter l'entrée au territoire à tous. C'est donc une contradiction entre le concept nationaliste fondé sur une hiérarchisation ethnique -dans le cas où le racisme ne serait pas de mise, il existe clairement une hiérarchisation ethnique et culturelle- et une proposition qui classe également toutes les cultures au rang d'indésirables en nombre supérieur à 1000 par an.

Continuant sa diatribe xénophobe, la candidate a parlé du terrorisme de l'eibadisme radical en Ostaria. J'aimerais bien savoir où elle va chercher cela puisqu'il ne semble pas que l'eibadisme fondamentaliste soit très courant en Ostaria. La candidate fidèle à son inexactitude, ne cite aucun chiffre, aucune source mais joue sur un sentiment vague d'insécurité face à une culture différente. En montrant seulement des individus hostiles -et à raison- des nationalistes par le biais de la télévision, le Mouvement National dissimule les milliers et les milliers d'étrangers qui se refusent à la violence face aux nationalistes, et dissimule également chez les individus présentés comme des racailles, leurs efforts quotidiens pour s'intégrer ou pour continuer leur petit bonhomme de chemin. S'en prendre à ceux qui veulent votre renvoi n'est pas le signe de l'absence d'effort d'intégration de votre part, jeunes gens. Ce n'est pas parce qu'un jeune aura voulu s'en prendre à un sale con qui veut son renvoi qu'il n'a pas tous les jours auparavant essayé de vivre comme les autres. Faute de moyen dans l'accompagnement des nouveaux ostariens et faute d'aides sociales suffisantes, l'intégration ne peut se faire.
Pas l'assimilation mais l'intégration. Car il ne faut pas dénaturer chaque individu porteur en lui d'une culture différente pour lui donner un nouveau soi, mais il faut l'aider à trouver sa place dans la société ; la place qu'il doit trouver en gardant l'entièreté de sa culture, de son passé, de son identité.
L'assimilation c'est de dire que lorsque vous devenez ostarien, vos ancêtres sont celles et ceux qui bâtirent le Royaume d'Ostaria. L'intégration c'est de dire que dès lorsque vous devenez ostarien, l'identité que vous portez, la culture que vous portez font partie intégrante et indissociable de la société ostarienne.
Nous sommes pour l'intégration et non l'assimilation. Le respect de l'identité et non sa mise en conformité.

Vous savez que voter pour l'Union de la Gauche c'est voter pour le travail social et l'accompagnement, l'assistance et la bienveillance du régime à votre encontre. C'est instaurer un système de confiance et non plus de défiance. L'élite au pouvoir a trop souvent considéré le peuple gouverné comme un ennemi potentiel, nous voulons le considérer comme un ami naturel, et nous le considérerons dans nos lois, dans nos paroles et dans notre lutte comme tel et non autrement.
Comme vous pouvez le voir, à Menargues de grands travaux ont commencé pour sortir la jeunesse et les moins jeunes des cités-dortoirs qu'on devrait plutôt nommer des cages humaines. Quand on met en cage des milliers d'hommes et de femmes et que des nationalistes viennent contempler le spectacle, on se croirait au temps abominable des zoos humains. Nous ne voulons plus ça à Menargues et avons déjà commencé à construire des logements décents pour les SDFs puis pour les habitants de cités délabrées en priorité. Cette politique, si vous m'en donnez les moyens, ne sera plus réservée qu'à la seule ville qui a osé l'Union de la Gauche, mais à tout un pays qui a osé espérer le bonheur.

Devant vous, jeunes gens surtout, j'ai parlé mieux qu'avec ou devant des nationalistes lors de débat, car je m'adresse aujourd'hui à des intellectuels et non à des imbéciles bornés. Car je m'adresse à des gens qui vivent au quotidien, oeuvrent à l'effort commun comme ils peuvent et pourtant ont conscience des contradictions qui animent le système capitaliste qui dans le concept veut une abondance pour tous mais qui dans les faits n'apportent que les inégalités et la misère, évidemment. Car les intellectuels, n'ont pas besoin d'être de grands philosophes comme Andreas Berg ou des penseurs qui ont écrit des livres de plus de deux mille pages, mais sont ceux qui travaillent et pensent, ceux qui ont allié le labeur à la réflexion critique. En somme, vous êtes ces intellectuels qui sont prêts à faire tourner les moteurs du monde et à chercher toujours à l'améliorer au de-là des appareils et superstructures capitalistes. Car vous êtes de ceux-là qui veilleront à ce que le pain dore au four et dans le même temps qui réfléchiront ) la meilleure société pour que chacun puisse en manger à sa faim.

Répondre

Retourner vers « ★ Lunont »

  • Informations
  • Qui est en ligne

    Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité