Bienvenue en Ostaria !

__________________

Actualités - Derniers articles - Chirper™ - Journal Officiel


Petit guide pour les politiciens en herbe

NOUS SOMMES EN L'AN 170

__________________

Zénith de Lunont

Maire :
Population :
9 573 195
Avatar du membre
Erope Pendra
Député
Messages : 69
Enregistré le : ven. 12 avr. 2019 13:41
Personnage : Principal

Parti politique

ven. 19 juil. 2019 18:06

Les millitants RSE-MAP et les Citoyens Lunontois venus assister au meeting venaient tous d'arriver. La salle se plongea progressivement dans le noir tandis que la scène s'éclairait petit à petit puis une légère musique entrainante se fit entendre précédant l'entrée d'Erope Pendra, tête de liste RSE-MAP pour Lunont et Marie Bonneau suivie de Laurent Lavaud.

des applaudissements vifs se firent entendre
Erope Pendra
Président du RSE
Député du RSE

Président de la FOS
Co-fondateur de la FOS
Chef du Groupe "Virnois d'Inville"

Ecrivain
Chercheur en Histoire

Avatar du membre
Marie Bonneau
Messages : 106
Enregistré le : ven. 31 mai 2019 16:55
Personnage : Principal

Parti politique

ven. 19 juil. 2019 20:25

Marie était ravie de voir devant elle une salle comble. Elle commença le meeting.

Bonneau : Mes chers amis,

Regardez vous! Vous êtes tous un membre à la fois petit dans l'immensité du mouvement que nous sommes en train de construire mais éminemment crucial. Vous êtes tous, chacun de votre rôle, une composante essentielle de la vague qui peut porter lors de ces élections municipales la gauche au pouvoir.

Car l'union de la gauche, ce n'est pas une manoeuvre présidentielle destinée à rassurer sur la présidentiabilité de quiconque. C'est une véritable union des idées pour faire avancer notre ville et trouver des solutions aux grands défis que nos habitants doivent affronter, d'ailleurs souvent sans l'appui des pouvoirs publics.

Alors face à des problèmes de sécurité, de pollution, d'accès à la culture et aux sports ou encore des problèmes sociaux, il n'y a pas beaucoup de candidatures capables de venir résoudre une majorité de ses problèmes. Plus précisément, il n'y en a qu'une : celle de l'action. Alors la liste Agir pour Lunont sera là, emmenée par un candidat qui a largement les épaules pour non seulement mener cette liste et la mener à la victoire, mais surtout pour mener cette ville sur le droit chemin.

Alors mes amis, je ne vous demande pas de voter pour l'étiquette "Union de la gauche". Je vous demande quand même de voter pour Erope Pendra, qui a clairement le meilleur programme pour cette ville et ses habitants!

Vive Lunont! Vive la République! Vive Ostaria!

Avatar du membre
Alexandre de Bretigny
Président de la République d'Ostaria
Président de la République d'Ostaria
Messages : 487
Enregistré le : lun. 22 avr. 2019 10:46
Localisation : Lunont - Illonlieu
Personnage : Principal

Parti politique

dim. 21 juil. 2019 18:50

Après un départ de campagne modeste posant l'ambiance de la campagne, un usage assez répandu dans la droite républicaine, la campagne de l'union MUR-PLC se donnait les moyens de ses ambitions en investissant le Zénith de Lunont, l'une des grandes salles de la capitale.

Les deux partis alliés avaient battu le rappel et les tractages avaient diffusé l'information rapidement. L'imposante salle se remplit par a-coup à la fin de la journée au rythme de l'arrivées des bus et métros de la capitale dans les stations voisines.

A 20h, Sophie Decours et ses colistiers se montrèrent à la tribune et furent chaleureusement accueilli par un public de moins en moins clairsemé.

La tête de liste républicaine et libérale prit la parole


Decours : Bonsoir à tous !

Merci d'être venus si nombreux ce soir, cela nous conforte tous dans le projet que nous avons de rendre la première des villes ostariennes à la République ! Ce n'est donc pas seulement un voeu pieu, mais idée partagée par vous et tout ceux qui nous suivent également sur les réseaux sociaux ou notre meeting est retransmis en direct, je salue d'ailleurs les internautes qui nous suivent !

J'ai déjà eu l'occasion d'exprimer une première partie des engagements que j'ai pris avec mon équipe au service de la ville. Je vais donc continuer en revenant sur les quelques évènements politiques dignes d'intérêts.

La capitale ostarienne est un haut-lieu culturel en soi. L'ouverture du Panthéon National Ostarien à Lunont offre la possibilité à la municipalité de se saisir de la question culturelle.

D'une part pour rapprocher la culture du citoyen. Les citoyens de Lunont vivent ici et participent à la prospérité de la ville, ils méritent donc d'accéder soit gratuitement, soit à tarif préférentiel dans les musées et lieux de patrimoine de la Ville. Nous proposons donc un Passe Culture local mis à disposition des citoyens de Lunont et leur donnant l'accès gratuit aux musées municipaux, aux musées nationaux et aux lieux du patrimoine historique et national.

D'autre part, la Ville de Lunont doit valoriser son patrimoine et développer les lieux culturels. Le Premier Ministre avait appelé de ses voeux l'ouverture d'un Musée National Ostarien. Un musée compilant l'essentiel de la culture ostarienne. Nous proposons donc que la Cité de Lunont accueille ce grand projet ! Et également de mettre en place une politique culturelle et patrimoniale valorisant la ville.

La Culture et le Patrimoine ne peuvent aller sans l'Histoire et le devoir de mémoire envers les jeunes générations. La distinction des grands esprits de la Nation ne peut pas uniquement passer par une admission au Panthéon, la ville aussi peut choisir de devenir actrice de la mémoire ! Aussi la liste républicaine s'engage à ancrer la République dans le paysage en renommant rues et places aux noms des grands d'Ostaria, des noms des combattants et résistants qui portèrent haut les couleurs de la République.

C'est un sujet qui me permet fort opportunément d'évoquer l'opposition, tant locale que nationale, qui n'assume pas la portée historique et morale de ses calculs politiques. Alors, on le voit, il y a beaucoup de colère et d'irritations, l'évocation des réalités devient gênantes. C'est une gauche dévoyées, ayant abandonné ses valeurs, soumise à la domination communiste qui se lance en campagne partout dans le pays. Privés de victoires depuis longtemps, ils promettront tout, ils donneront et vendront tout, non pas pour avoir votre confiance mais pour avoir votre vote.

Bloquer les socialo-communistes, c'est défendre notre démocratie, notre état de droit et notre ville. C'est un devoir auquel j'appelle tous les patriotes de droite comme de gauche afin de garantir à la République, la loyauté de la première de ses villes !

Pour cela, les 6 et 7 aout 168, vous êtes tous appelés à voter et à faire voter pour la liste d'union des Républicains et des Libéraux Conservateurs !

Je vous remercie !

Alexandre de Brétigny
Premier Ministre
Ministre des Affaires Extérieures

Président du Mouvement Uni pour la République (MUR)
Ancien maire d'Illonlieu

Avatar du membre
Erope Pendra
Député
Messages : 69
Enregistré le : ven. 12 avr. 2019 13:41
Personnage : Principal

Parti politique

dim. 21 juil. 2019 20:28

Erope Pendra :

Chères Lunontoises, Chers Lunontois,
Chers Ami(e)s,

Je suis encore une fois, émerveillé de vous voir rassemblés autant. C'est à chaque meeting et chaque rencontre avec vous, une bouffée de motivation que je prend en vous voyant rassemblée par les idéaux d'avenir de la Gauche. Vous êtes notre moteur, vous êtes notre engagement.


Et mon engagement, aujourd'hui et pour le mandat à venir, ce sera d'agir pour vous, votre quotidien, agir pour Lunont. D'abord en matière démocratique et institutionnelle. En mettant en place un grand débat où citadins et résidents de Lunont débattrez avec nous pour que nous puissions mettre en place le meilleur mandat possible.


Et comme la démocratie n'est pour nous pas synonyme de « de temps en temps » nous allons créer des cahiers de doléances dans lesquels Lunontois et Lunontoises pourront exprimer leur besoins. Ses cahiers seront traités à chaque conseil municipal qui aura obligation de travailler en prenant compte de vos besoins.


De plus, toutes les réunions du Conseil Municipal seront résumées par un compte rendu public afin d'assurer une transparence de la vie publique et de nos institutions. Ces réformes des institutions communales ne se feraient pas sans la mise en place d'un accès facilité aux services communaux de tout type, police, état civil, bureaux de vote, culture, sport, transports.


En matière environnementale maintenant. Notre mandat sera celui de l'action. Nous allons mettre en place des vastes plans de végétalisation et de refleurissement de la Ville pour que le Végétal revienne en milieu urbain. Cela se fera par la multiplication des rues piétonnes et parcs municipaux ainsi que la mise en place du concours municipal des Maisons Fleuries qui décernera chaque année la plus belle résidence fleurie de la Capitale.

Nous mettrons également en place des projets d'Ecoquartiers et des politiques de baisse des émissions de CO2 pour redonner une place centrale à l'Humain et à la Nature dans notre Ville.


Aussi, nous mettrons en place des potagers et jardins communs participatifs afin de redonner goût aux produits locaux de nos terroirs mais aussi à la culture de la terre. Cela permettra de stimuler rencontre et solidarité entre les Lunontois et Lunontoises. La moitié des récoltes de ces jardins seront reversés à des organismes caritatifs et au Réseau Associatif et Humanitaire de Lunont.


Ce qui m'amène à vous faire part de notre engagement social pour Lunont et Votre Quotidien. Je prendrai l'engagement personnel de mettre en place dès mon investiture des Centres d’accueil pour les Femmes victimes de violences où elles pourront être écoutées, entourées convenablement, traitées dans de bonnes conditions et couvertes par l'anonymat.


De plus, il sera mis en place le Centre d'Aide Sociale de Lunont qui aura pour but de faciliter vos démarches administratives et de vous permettre de consulter directement sur place l'intégralité de vos droits. Un accès libre à internet sera d'ailleurs mis en place.


Tout au long de notre mandature, nous œuvrerons pour la Jeunesse en laquelle nous avons foi d'espoir. Centres Sociaux et Éducatifs, création de Clubs de Sport, rénovations des Infrastructures sportives, mise en place de voies cyclables. Tout sera fait pour que la Jeunesse puisse s’épanouir.


Ces mesures seront également accompagnés par la mise en place d'un plan culturel très fort :
Création d'une Médiathèque, Olympiques municipaux, Création du Théâtre national de Lunont, Musée de l'Histoire Lunontoise, mise en place de festivals et de fêtes communales comme la Fête de la Fraternité, création d'un passe jeunesse vivante et d'un pass'LunontPourTous.


Nous voulons faire de Lunont, une ville d'arts et de spectacles, une ville culturelle, une ville Verte, une ville de la Solidarité et de la Fraternité, une ville Vivante. Bref une ville pour Vous. Nous assurerons également avec la plus grande responsabilité et le plus grand sérieux les affaires courantes car rendre votre quotidien plus agréable et agir pour notre Ville, Lunont, est et sera notre engagement durant tout le mandat du Conseil Municipal et du Maire.

J'aimerais aussi vous informer de nos propositions en matière sécuritaire. Nous créerons une police municipale à votre écoute et mettrons en place des dispositifs sécuritaires pour que vous soyez tous à l'abri des aléas de la vie.

Vous le savez maintenant, notre engagement c'est Vous, votre Ville et Votre Quotidien !

Vive la République, Vive Ostaria et Vive Lunont !

Je vous remercie.

► Afficher le texte
Erope Pendra
Président du RSE
Député du RSE

Président de la FOS
Co-fondateur de la FOS
Chef du Groupe "Virnois d'Inville"

Ecrivain
Chercheur en Histoire

Avatar du membre
Alexandre de Bretigny
Président de la République d'Ostaria
Président de la République d'Ostaria
Messages : 487
Enregistré le : lun. 22 avr. 2019 10:46
Localisation : Lunont - Illonlieu
Personnage : Principal

Parti politique

mar. 6 août 2019 14:42

La ville de Lunont était sans doute celle ou la campagne était la plus active. La ville, actuellement dirigée indirectement par la gauche demeurait un objectif de choix pour les grandes formations politiques.

Le MUR avait fait le choix de multiplier les petits évènements informels, les cafés républicains et les tractages se succédaient et la députée Decours participe presque chaque soir aux réunions privées organisées par des militants, des sympathisants et des leaders d’opinion locaux proches de la liste d’union.

L’exercice permettait à la candidate à la mairie de mieux saisir les données du terrain en échangeant directement avec des personnes aux nombreux profils. Le meeting se déroulait au Zénith de Lunont, semblant accueillir alternativement tous les leaders des forces politiques en lice pour la mairie de la capitale.


Decours : Bonjour à tous !

Cette campagne municipale à Lunont n’est décidément pas de tout repos ! L’activité politique n’a jamais été aussi vive dans notre ville et nous pouvons tous nous en féliciter ! Cela prouve la vitalité démocratique de notre cité et l’intérêt de nos concitoyens !

Je vous remercie d’ailleurs tous pour votre présence et votre accueil chaleureux ! Les citoyens de Lunont ont, à plusieurs reprise, manifesté leur soutien aux Républicains, c’est un cadeau précieux dont nous mesurons l’importance.

La ville de Lunont a été volée aux républicains lors des dernières élections, nous sommes là pour rendre la ville à ses citoyens !

Ce fait seul suffit à faire un point cardinal de notre programme, l’exemplarité et la démocratie locale rénovée. L’union des républicains et des libéraux conservateurs proposent de revoir l’organisation territoriale de la capitale ostarienne. Nous préconisons de redécouper la ville en arrondissements puis en quartiers, cela afin de pouvoir rajouter un échelon administratif et permettant une meilleure articulation de la démocratie locale malgré la forte densité de population dans la ville.

Ainsi, les conseils de quartiers seraient dépendants des Mairies d’Arrondissement disposant de compétences déléguées. Les Conseils d’Arrondissement regroupant les conseillers de Lunont d’un même arrondissement. Les Conseillers de Lunont assemblés forment le Conseil de Lunont, élisant le Maire de Lunont.

De même, nous proposons qu’une fraction du budget communal soit attribué selon les prescription des conseils de quartiers afin de dynamiser la démocratie de proximité.

En remettant le citoyen au cœur de l’action publique, nous le rendons témoin des actions des gouvernants, avec votre aide, nous rendrons l’administration de notre ville plus humaine.

Les 6 et 7 aout prochains, votez et faites voter pour l’union des républicains et des libéraux conservateurs !

Je vous remercie !

Alexandre de Brétigny
Premier Ministre
Ministre des Affaires Extérieures

Président du Mouvement Uni pour la République (MUR)
Ancien maire d'Illonlieu

Avatar du membre
Christian Duroux
Président de l'Assemblée Nationale
Messages : 132
Enregistré le : mar. 19 mars 2019 16:38
Personnage : Principal

Parti politique

mar. 6 août 2019 16:42

Pour l'occasion, Christian Duroux, qui s'était jusque là peu investi dans la campagne, décida de participer au dernier meeting de campagne de la droite avant le permier tour de scrutin. C'était une transition assez marquée, car il se rappelait avoir été le porte-parole principal de tout le camp républicain aux dernières élections municipales.
En raison de sa carrière politique déjà longue − elle avait commencé sous la Ière République − et de ses nombreuses fonctions prestigieuses − il avait été député, maire, ministre, président du parti, Premier Ministre ou, maintenant, Président de l'Assemblée Nationale −, il était l'une des personnes les plus influentes de la vie politique ostarienne, même si son importance avait décru depuis quelque temps. Mais nulle personne dans la salle n'ignorait son nom.

Il entra donc sur l'estrade, sous les applaudissements.


Christian Duroux : Merci, mes chers amis !

Cela fait désormais trois semaines que toute notre République est traversée en long, en large et en travers par des politiciens de toutes tendances politiques, en vue de défendre ou d'attaquer tel ou tel parti, telle ou telle idée. Cette campagne a malheureusement parfois été violente, mais le plus important est qu'elle a été riche en propositions venant de part et d'autre de la frontière qui sépare désormais la droite et la gauche.
J'ai commencé la politique il y a des années, déjà, à l'époque où le combat pour la démocratie portait sur la fameuse loi des 5 partis, dont ceux parmi vous qui ont le plus de mémoire se souviendront sans doute. Et, pourtant, malgré tous les scrutins que j'ai vus se jouer, aucun, avant il y a quelques années, ne m'a jamais, à titre personnel, donné plus de fierté que celui-ci d'avoir participé à la mise en place de notre République. Des candidats de tous horizons qui débattent, parfois de façon conflictuelle, une procédure démocratique qui se joue pour le peuple, pour l'avenir de nos concitoyens, tout cela est une situation comme jamais nous n'en avions connu auparavant.

C'est donc dans ce contexte que, dès ce soir, vous serez amené à faire un choix dont dépendra l'avenir de votre ville et de votre région, mais qui lancera également un signal fort, dans ce dernier vote avant l'élection présidentielle de l'année prochaine. Évidemment, il est inutile de préciser que j'accorde une confiance pleine et entière dans les membres de la liste de madame Decours, que j'ai tenu à rencontrer personnellement pour mieux les connaître. Mais, quelle que soit l'issue de cette élection, le Mouvement Uni pour la République et le Parti Libéral-Conservateur resteront des partis totalement au service de nos citoyens, et n'oublieront jamais que leur mandat n'est pas un privilège, mais un devoir. À maintes reprises, nous avons pu le prouver, aussi bien au niveau national qu'à l'échelle locale, et, croyez-moi, ce n'est pas de sitôt que cela s'arrêtera.

Que notre nouveau maire soit ou non issu des mêmes rangs que les nôtres, et je dis cela pour toutes les villes de notre beau pays, quelle que soit la couleur politique du nouveau maire, je puis assurer que les objectifs de nos mouvements resteront identiques : servir les Ostariens. Nous ne nous abaisserons pas à de basses manœuvres électoralistes, et, si nous perdons, nous ne sombrerons pas dans l'opposition permanente, mais serons au contraire le camp de la discussion. Dans les villes qui éliront un maire de gauche, ou même d'extrême gauche, pourvu que, comme je le crois, celui-ci soit attaché à cette même valeur que nous, servir la population, les conseillers municipaux du MUR et du PLC sauront offrir une main tendue pour améliorer la vie de nos concitoyens, malgré les désaccords idéologiques profonds qui apparaîtront inévitablement.

Dans les communes où les habitants choisiront de nous accorder à nouveau leur confiance, ou dans celles qui choisiront pour la première fois un maire issu de nos rangs, nous saurons écouter les propositions de l'opposition et, si toutefois elle y est ouverte, accepterons de travailler ensemble pour l'avenir de nos villes et de nos régions.

Alors, pour élire des conseillers municipaux ouverts au dialogue et ayant pour objectif de servir leurs concitoyens, votez pour le Mouvement Uni pour la République et le Parti Libéral-Conservateur !

Vive Lunont, vive la République, vive Ostaria !

À la sortie du meeting, on incita les militants à se regrouper pour aller immédiatement voter aux différents bureaux de vote qui leur étaient assignés. Christian Duroux serait le premier à entrer dans son bureau de vote, et une foule de personnes se massaient derrière lui. Il ne restait que quelques minutes avant l'ouverture des bureaux de vote et la fin de la campagne officielle.
On rappela tout de même aux électeurs de ranger les drapeaux du MUR et les différents accessoires qui témoignaient de leur couleur politique autour du bureau de vote, pour respecter la neutralité de ces lieux.

Avatar du membre
Marie Saez
Messages : 80
Enregistré le : ven. 8 mars 2019 20:39
Personnage : Principal

Parti politique

sam. 10 août 2019 14:01

Marie Saez était prête pour son premier meeting est choisie la capitale pour celui-ci et elle monta sur la scène pour faire son premier discours:

Chers amis, chers membres du MN,
Il est venu le temps pour vous de choisir à nouveau celle qui dirigera le MN jusqu'à la prochaine élection interne…
Comme vous le savez, je me représente à ma propre succession. J'ai été celle qui a fait les heures de gloire du MN et tout cela peut redevenir possible.
Grâce à vous et avec vous, je défendre un projet que l'on construirons ensemble, où je consulterai les adhérents afin de le valider.
C'est ensemble que nous arriverons !

Applaudissement
Le patriotisme est une idée généreuse, qui est là pour protéger la nation et non l'inverse. Mettre l'intérêt général en première place.
Agir toujours pour la grandeur d'Ostaria et ses intérêts !

Applaudissement
Ma concurrente, Louise Prolong, n'a pas la même vision que moi !
Non à la GPA, Non à la PMA
Oui à l'Union Civil !

Applaudissement
Pour finir, je vous appel toutes et tous à un vote utile pour l'avenir !
Plus que jamais, le MN et moi-même avons besoin de vous.
Vive le MN, Vive la République, Vive Ostaria !


Après avoir fait son discours, Marie Saez offrit le verre de l'amitié aux militants et sympathisants du MN.
Marie SAEZ
Présidente du Mouvement National
@MSOfficiel

Avatar du membre
Alexandre de Bretigny
Président de la République d'Ostaria
Président de la République d'Ostaria
Messages : 487
Enregistré le : lun. 22 avr. 2019 10:46
Localisation : Lunont - Illonlieu
Personnage : Principal

Parti politique

lun. 16 sept. 2019 16:36

Le grand jour était arrivé. Aujourd’hui allait se tenir le plus grand meeting de la campagne du favori de cette élection, au zénith de Lunont. Les invités seraient nombreux, issus aussi bien du MUR que du PLC, et Alexandre de Brétigny avait l’ambition de marquer les esprits à l’issue de cet événement.

Le parti avait massivement communiqué autour de ce meeting : des lettres et des courriels aux adhérents − que le PLC avait relayés pour les siens −, affiches dans la ville et une part non négligeable de bouche-à-oreille. De nombreux bus avaient été dépêchés afin de transporter les militants d’Orbône et même de l’Aupagne, et ceux qui venaient de plus loin s’étaient arrangés pour arriver en groupe par train.

Face à l’afflux de spectateurs, la salle fut bientôt remplie, et certains se tenaient debout entre les sièges. Ce n’était pas l’idéal, mais les cadres du parti eurent un point de vue optimiste sur la chose.

Lorsque tout le public, ou presque, fut dans la salle, un homme monta sur l’estrade avec un micro.


Chauffeur de salle : Bonjour à tous !
Merci d’être venus si nombreux, au point que certaines personnes n’arrivent plus à trouver de siège ! Nous leur apporterons des chaises dans les plus brefs délais, pas d’inquiétude.

Des boissons seront servies à certains endroits … il en montra quelques-uns par exemple ici, ici, ici ou encore ici.

Remercions tout d’abord les organisateurs de cet événement, qui ont fait un travail extraordinaire et sans lesquels nous ne serions pas là. Applaudissons-les !

Il se mit à applaudir tout en tenant le micro, et fut bientôt suivi par la plupart des spectateurs.

Nous recevrons aujourd’hui plusieurs invités de marque, que vous connaissez tous. Le premier d’entre eux est un ancien Premier Ministre, et l’actuel Président de l’Assemblée Nationale. Je vous demande d’accueillir comme il se doit monsieur Christian Duroux !
Alexandre de Brétigny
Premier Ministre
Ministre des Affaires Extérieures

Président du Mouvement Uni pour la République (MUR)
Ancien maire d'Illonlieu

Avatar du membre
Christian Duroux
Président de l'Assemblée Nationale
Messages : 132
Enregistré le : mar. 19 mars 2019 16:38
Personnage : Principal

Parti politique

lun. 16 sept. 2019 16:36

Ledit Président de l’Assemblée Nationale entra depuis les coulisses, en saluant la foule. On lui tendit un micro tendit que des applaudissements fusèrent.

Christian Duroux : Merci à tous pour cet accueil chaleureux !

Je me rappellerai toujours, à la fin de cette tragique guerre civile, la façon dont j’ai rencontre Alexandre de Brétigny. On m’avait parlé d’un homme qui avait résisté à la dictature carméliste à Cavour, profondément fidèle à la République, qui faisait partie du mouvement − il venait d’être créé. Je le rencontrai et je fus agréablement surpris par son dynamisme et sa détermination. Rapidement, il devint un membre de premier plan, en gagnant la mairie d’Illonlieu, en s’investissant comme personne pour la fin de la monarchie et l’émergence de notre IIIème République. Oui, nous lui devions déjà beaucoup, mais il n’allait pas s’arrêter là. Il avait déjà démontré sa capacité à rassembler et diriger une ville ; il allait alors démontrer sa capacité à rassembler et diriger la nation. Premier Ministre pendant huit longues années, il a tout mis en œuvre pour améliorer la vie de nos concitoyens et la place d’Ostaria dans le monde. Et ce fut un pari tenu. Qui nierait que, aujourd’hui, Ostaria est devenue l’une des nations les plus influentes dans le monde ? Quel chemin avons-nous parcouru ! Eh bien, mesdames et messieurs, je dis que ce résultat brillant fut la victoire de deux hommes. Le premier a délivré la nation de la tyrannie des Delfrous et remis Ostaria sur les rails, c’est notre illustre président Jérôme Plassel. Le second l’a assisté tout au long de sa mission, avec un talent extraordinaire qui a ébloui tous ceux qui l’ont côtoyé, moi le premier.
Oui, je vous le dis : Alexandre de Brétigny est l’homme qu’il nous faut !

Et, derrière lui, nous pouvons tous nous rassembler pour faire porter notre voix ; la voix d’un peuple uni pour ses idéaux !

De longs applaudissements se firent entendre. Le chauffeur de salle reprit le micro de Duroux et parla à son tour, tandis que le président de l’Assemblée Nationale s’asseyait sur la plus à gauche des quatre chaises disposées derrière le pupitre − les trois autres étaient encore vides.

Chauffeur de salle: Merci beaucoup pour votre discours éclairant, monsieur Christian Duroux. Désormais, nous accueillons un autre poids lourd de la vie politique. Ministre et député, fondateur d’un parti politique de premier plan, il s’est fait connaître pour son acte fatal à la monarchie tyrannique des Delfrous. Vous l’avez reconnu : je vous demande un tonnerre d’applaudissements pour monsieur Pierre Jourdan !

Avatar du membre
Pierre Jourdan
Ministre
Messages : 82
Enregistré le : dim. 10 mars 2019 18:47
Personnage : Principal

Parti politique

lun. 16 sept. 2019 16:37

L’entrée de Pierre Jourdan fut la même que celle de son prédécesseur ; il était grandement apprécié dans les rangs du MUR, et les militants libéraux-conservateurs de la salle le voyaient comme un chef incontestable de leur bord politique.

Pierre Jourdan : Merci pour votre accueil !

Vous le savez, le Parti Libéral-Conservateur que je préside en tant que fondateur n’a pas présenté de candidat à l’élection présidentielle. Cela a surpris certains militants ; cela a même pu conduire certaines personnes, sous l’émotion, à vouloir adopter une attitude dissidente vis-à-vis de notre mouvement.
Voyez-vous, après tout le temps que j’ai passé à travailler avec Alexandre de Brétigny, j’ai compris à quel point il était ouvert aux compromis et à la discussion. Durant ces huit années à la tête du gouvernement, il a toujours su écouter les voix contradictoires qui parvenaient à ses oreilles pour bâtir un projet consensuel, une politique qui puisse satisfaire le plus grand nombre.

En cela, j’ai décidé, avec l’ensemble du bureau politique du PLC, de soutenir notre Premier Ministre à l’élection présidentielle. Ce ralliement n’est en rien une soumission, une décision qui fait du PLC un parti annexe au MUR, mais au contraire la marque d’une ouverture d’esprit de nos deux mouvements, conscients que l’élection présidentielle est avant tout le choix d’un chef incontesté, au-dessus des clivages politiques, chargé de représenter et de protéger la nation. Évidemment, notre parti politique, qui a parfois des visions différentes de celles du MUR, se présentera tout de même à l’élection législative de l’an prochain, pour une raison simple : l’élection présidentielle est le choix d’un chef de l’État ; l’élection législative est le choix de représentants qui doivent s’entendre pour déterminer la direction à suivre.

Alexandre de Brétigny a démontré ses aptitudes, sa connaissance de notre pays, sa détermination sans faille et son intégrité profonde. Il ne tient qu’à vous de montrer votre volonté de défendre Ostaria !

Des applaudissements montèrent, et Pierre Jourdan s’assit sur la plus à droite des quatre chaises derrière le pupitre. Christian Duroux se pencha vers lui pour lui dire un mot amical, incompréhensible pour le public, et Pierre Jourdan répondit brièvement. Puis ils se turent.

Chauffeur de salle : Merci, monsieur Pierre Jourdan, pour votre témoignage, qui montre que des personnalités aux idéaux pourtant différents peuvent s’unir pour défendre Ostaria !
Notre avant-dernier invité de ce soir est particulièrement célèbre. Il a longtemps été président de la République, a défendu notre démocratie contre Carmel et les Delfrous, et avait une ambition majeure : celle de rendre Ostaria plus forte !
Mesdames et messieurs, je vous demande d’acclamer aussi fort que possible le fondateur de notre IIIème République, le Président de la République Jérôme Plassel !

Répondre

Retourner vers « ★ Lunont »

  • Informations
  • Qui est en ligne

    Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité