Bienvenue en Ostaria !

__________________

Actualités - Derniers articles - Chirper™ - Journal Officiel


Petit guide pour les politiciens en herbe

NOUS SOMMES EN L'AN 170

__________________

Local d'une association régionaliste

Maire :
Population :
3 248 036
Répondre
Avatar du membre
Pierre de Courçon
Messages : 29
Enregistré le : mer. 7 août 2019 07:46
Personnage : Secondaire

mar. 8 oct. 2019 12:38

Conscient que beaucoup d’habitants de la région avaient rallié sa candidature pour ses propositions de décentralisation, Pierre voulait enfoncer le clou à Tuse. Il passa l’après-midi dans le local d’une association pour la promotion de la culture régionale.

Pierre de voulait pas faire de trop long discours mais une intervention était nécessaire pour que l’évènement soit médiatisé.


De Courçon : Mes amis,

Merci de votre accueil cet après-midi dans votre local. Nous savons tous combien vos revendications doivent passer aussi par des relais nationaux. Les monarchistes ont décidé de se faire porte-voix des revendications régionalistes qui ont rencontré un certain succès aux élections municipales.

Vous le savez, nous proposons la rédaction d’une nouvelle constitution pour notre pays. Nous voulons à cette occasion, au delà de la réinstauration de la monarchie, redonner un véritable pouvoir aux collectivités locales.

Nous organiserons l’élection des conseils régionaux au suffrage universel et nous ferons de la région le véritable centre des principales décisions politiques. Les décisions concernant l’emploi, l’économie, l’éducation et la sécurité intérieure relèveront de la région. L’Etat ne gardera que des prérogatives telles que les affaires étrangères, la défense, la politique monétaire ou encore les affaires sociales. L’idée étant que les spécificités régionales soient mieux prises en compte dans les décisions.

A l’échelle nationale, nous commanderons un rapport sur les langues régionales parlées sur le territoire ostarien. Toute langue parlée par plus de 10 000 personnes deviendra une langue reconnue et toute langue parlée par plus de 100 000 personnes sera reconnue comme langue officielle.

De cette manière, les textes de lois devront être disponibles dans les langues reconnues officielles parle gouvernement. La loi doit être accessible à tous, sans distinction de dialectes régionaux. D’ailleurs, la décentralisation des compétences relatives à l’éducation et à culture devrait permettre aux régions d’inclure quelques heures hebdomadaires d’apprentissage des langues régionales, qui doivent rester des fiertés pour ces régions.

Je vous remercie.

Pierre participa ensuite à un pot avec les cadres locaux de l'association et quelques adhérents présents.


Répondre

Retourner vers « ☆ Tuse »

  • Informations
  • Qui est en ligne

    Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité