Bienvenue en Ostaria !

__________________

Actualités - Derniers articles - Chirper™ - Journal Officiel


Petit guide pour les politiciens en herbe

NOUS SOMMES EN L'AN 169

__________________

Zénith de Condail

Maire :
Population :
4 986 234
Avatar du membre
Alexandre de Bretigny
Premier Ministre
Messages : 470
Enregistré le : lun. 22 avr. 2019 10:46
Localisation : Lunont - Illonlieu
Personnage : Principal

Parti politique

mer. 8 mai 2019 22:27

Daignerie : Chers amis, le dépouillement étant terminé, j'ai l'honneur de vous informer que Jérôme Plassel est officiellement investi par le Mouvement Uni pour la République à la prochaine élection présidentielle ! Il recueille 96,4% des suffrages des délégués du MUR ! Félicitations monsieur Plassel !
Alexandre de Brétigny
Premier Ministre
Ministre des Affaires Extérieures

Président du Mouvement Uni pour la République (MUR)
Ancien maire d'Illonlieu

Avatar du membre
Alexandre de Bretigny
Premier Ministre
Messages : 470
Enregistré le : lun. 22 avr. 2019 10:46
Localisation : Lunont - Illonlieu
Personnage : Principal

Parti politique

jeu. 9 mai 2019 07:24

Après quelques minutes d'effusions, le calme revint peu a peu dans la salle du zénith de Condail. Roland Daignerie reprit à nouveau la parole :

Daignerie : Chers amis, nous passons au point suivant, à savoir le renouvellement du Bureau Politique du Mouvement ! Suite à l'appel à candidature qui a été lancé, seule une liste s'est présentée, la liste "Synergies républicaines" portée par Alexandre de Brétigny.

Pendant que le maitre de cérémonie parlait, la composition de la liste était projetée sur un écran en arrière de la scène :

Liste "Synergies républicaines"


Présidence

Président : Alexandre de Brétigny
Vice-président : Christian Duroux
Secrétaire Générale : Évelyne Dagaud
Trésorière : Anne Marie-Lagarde (PNJ)
Porte-parole : Sophie Decours (PNJ)

Pôle territorial

Présidente-déléguée d'Aupagne : Noémie Reblochon (PNJ)
Président-délégué de Brifalle : Patrice Klaar (PNJ)
Président-délégué de Cavour : Flowd Winter Jr
Président-délégué d'Orbône : Christian Duroux
Présidente-déléguée de Bacapy : Jeanne Blanc (PNJ)
Président-délégué de Choignaux : Romuald Berger (PNJ)

Pôle thématique

Adjoint à l'Intérieur et à la Défense : Général Loris Van Halen (PNJ)
Adjointe à l'Instruction et à la Recherche : Professeur Laurent Bouviot (PNJ)
Adjointe à l'Emploi et aux Affaires Sociales : Ophélie Zeller (PNJ)
Adjoint aux Affaires Étrangères : Vice-amiral Véronique D'Hastier (PNJ)
Adjoint à l'Environnement, à l'Agriculture et à l'Industrie : Salomon Legrand (PNJ)
Daignerie : J'appelle les délégués locaux du MUR à voter une nouvelle fois en utilisant les bulletins verts placés dans leur pack d'accueil.

Encore une fois, les délégués votèrent, les militants préposés à la récupération des votes passaient encore, d'un rang à l'autre sous le contrôle des huissiers de justice.
Alexandre de Brétigny
Premier Ministre
Ministre des Affaires Extérieures

Président du Mouvement Uni pour la République (MUR)
Ancien maire d'Illonlieu

Avatar du membre
Alexandre de Bretigny
Premier Ministre
Messages : 470
Enregistré le : lun. 22 avr. 2019 10:46
Localisation : Lunont - Illonlieu
Personnage : Principal

Parti politique

jeu. 9 mai 2019 15:04

Alors que les militants et les délégués de section prenaient connaissance de la nouvelle équipe qui se propose de prendre la direction du Mouvement, la tête de liste, Alexandre de Brétigny reprit encore une fois la parole.

Brétigny : Chers amis !

Après plusieurs années de bons et loyaux service, le Bureau Politique actuel doit être renouvelé. Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont participé à la gouvernance du Mouvement.

Aujourd'hui, c'est une équipe renouvelée qui se présente à vous. L'objectif de cette nouvelle équipe est de transformer l'essai après avoir rétabli et renforcé la République. Le Mouvement doit demeurer cette machine électorale qui doit garantir aux vrais républicains que leur pays continuera sa marche vers le progrès et vers un avenir serein, loin de la guerre et du malheur.

Le Mouvement doit continuer sa politique de ramification dans toutes les strates de la société ostarienne, aucune ville, aucun domaine de spécialité tant professionnel que social ne doit se retrouver à la marge de l'important travail collectif de consolidation du régime.

La liste "Synergies républicaines" souhaite développer la présence du parti hors de la sphère politique, en renforçant le pôle jeunes du Parti, en investissant le champ syndical et étudiant. L'idée républicaine peut et doit être partout pour faire gagner la République, encore !

Pour l'élection qui vient, celles qui suivront, pour bâtir l'avenir dans une Ostaria plus forte, votez pour la liste Synergies Républicaines !
Alexandre de Brétigny
Premier Ministre
Ministre des Affaires Extérieures

Président du Mouvement Uni pour la République (MUR)
Ancien maire d'Illonlieu

Avatar du membre
Alexandre de Bretigny
Premier Ministre
Messages : 470
Enregistré le : lun. 22 avr. 2019 10:46
Localisation : Lunont - Illonlieu
Personnage : Principal

Parti politique

jeu. 9 mai 2019 18:54

Des applaudissements enthousiastes accueillirent les derniers mots du Premier Ministre. Daignerie reprit la parole et organisa les opérations de vote, de la même manière que précédemment, toujours sous le contrôle des huissiers.

Pendant le dépouillement, les militants furent autorisés a sortir se dégourdir les jambes. Chacun put profiter pour sortir marcher, fumer ou simplement aller à la rencontre d'autres militants. La pause d'une demie heure se termina par un rappel des participants.


Daignerie : Mesdames et messieurs, nous avons les résultats ! J'ai l'honneur de vous informer que la liste "Synergies républicaines" est élue avec 87% des voix !

Grande clameur dans la salle. Alexandre de Brétigny se leva pour aller serrer la main de Christian Duroux, le président sortant et nouveau vice-président, puis serra la main du Président de la République avant de rejoindre la tribune :

Brétigny : Merci ! Merci à tous pour votre soutien ! Nous allons dès ce soir nous mettre au travail ! Et avec chacun d'entre vous, nous allons travailler à la réélection de notre Président à tous, Jérôme Plassel et nous allons tous ensemble rendre Ostaria plus forte ! Encore merci !
Alexandre de Brétigny
Premier Ministre
Ministre des Affaires Extérieures

Président du Mouvement Uni pour la République (MUR)
Ancien maire d'Illonlieu

Avatar du membre
Jérôme Plassel
Président de la République d'Ostaria
Président de la République d'Ostaria
Messages : 183
Enregistré le : jeu. 28 févr. 2019 16:01
Personnage : Principal

Parti politique

sam. 11 mai 2019 11:05

Le Président de la République s'avança pour prendre une dernière fois la parole, toujours sous des acclamations.

Jérôme Plassel : Mes chers amis,

Merci aux délégués du parti d'avoir une fois de plus montré leur envie d'un pays plus fier en m'accordant l'investiture, en validant notre bilan, et en votant pour la liste "Synergies républicaines". Félicitations à notre nouveau bureau politique, en lequel j'ai une entière confiance.

Mais, surtout, merci à vous tous, militants, adhérents, simples sympathisants. Merci pour votre soutien. C'est grâce à vous que nous pourrons agir pour Ostaria. Pendant cette campagne électorale, le Mouvement Uni pour la République aura besoin de vous pour porter nos valeurs. Et, unis comme nous le sommes, si nous nous montrons aussi déterminés qu'aujourd'hui, rien ne pourra nous arrêter ! Votez, diffusez, affichez, portez le message : les républicains sont rassemblés pour Ostaria !

Mobilisons-nous pour rendre Ostaria plus forte !

Avatar du membre
Alexandre de Bretigny
Premier Ministre
Messages : 470
Enregistré le : lun. 22 avr. 2019 10:46
Localisation : Lunont - Illonlieu
Personnage : Principal

Parti politique

sam. 11 mai 2019 17:23

Suivant l'intervention du Président, Alexandre de Brétigny prit, une dernière fois, la parole :

Brétigny : Nous terminons un long mais beau congrès ! Notre Mouvement est désormais prêt pour la bataille électorale qui nous attends ! Avec votre aide à tous, avec l'aide de Christian Duroux, de Flowd Winter et de tout les hommes et les femmes de talent et de qualité qui nous entoure, nous allons faire réélire notre chef, Jérôme Plassel à la présidence de la République et rendre Ostaria plus forte ! Encore !

Merci à tous les délégués et à tous les militants du Mouvement qui se sont déplacés à Condail pour le Congrès, merci à tous les militants et citoyens qui ont suivi les échanges du Congrès sur les réseaux sociaux, merci à l'équipe d'organisation du Congrès, la section de Condail à fait un travail excellent !

Merci à tous, on se retrouve pour la campagne ! Pour une Ostaria plus forte !
Alexandre de Brétigny
Premier Ministre
Ministre des Affaires Extérieures

Président du Mouvement Uni pour la République (MUR)
Ancien maire d'Illonlieu

Avatar du membre
Christian Duroux
Président de l'Assemblée Nationale
Messages : 125
Enregistré le : mar. 19 mars 2019 16:38
Personnage : Principal

Parti politique

sam. 11 mai 2019 17:57

Christian Duroux prit la parole.

Christian Duroux : Merci à tous pour votre participation ; merci aux organisateurs pour leur travail exemplaire.

Il faut s'unir, lors de cette campagne électorale, et se mobiliser pour l'indépendance d'Ostaria. Je crois qu'un seul homme pourra atteindre ce but. Cet homme, qui nous a déjà montré sa force par le passé, nous en offre encore un exceptionnel témoignage, dans le contexte actuel, celui de la crise diplomatique avec le Saphyr. Cet homme, c'est Jérôme Plassel.

Et c'est pour cela que, pendant toute la campagne, je me mobiliserai sans relâche pour la réélection de notre président de la République ! Pour une Ostaria plus forte !

Avatar du membre
Alexandre de Bretigny
Premier Ministre
Messages : 470
Enregistré le : lun. 22 avr. 2019 10:46
Localisation : Lunont - Illonlieu
Personnage : Principal

Parti politique

sam. 11 mai 2019 19:03

Après de longs applaudissements ayant suivi la dernière allocutions, Rolland Daignerie reprit la parole pour cloturer le Congrès.

Daignerie : Chers amis, notre congrès arrive désormais à sa fin ! Merci à vous tous de vous êtes déplacés, merci à chacun des invités d'avoir participé à ce congrès, félicitations au nouveau Bureau Politique du Mouvement !

La campagne s'engage donc a partir de maintenant, je souhaite donc aux délégués locaux un bon retour dans leurs villes et une bonne campagne !


Le congrès était terminé. Dès lors, la grande salle du Zénith se vida peu a peu. Un apéritif des régions allait suivre ou les militants allaient pouvoir se restaurer avant de reprendre la route. Le nouveau Bureau Politique tint sa première réunion dans l'un des salons privés du Zénith en présence du Président de la République.

Pendant ce temps, les militants membres de l'organisation du Congrès s'affairaient dans les gradins du Zénith pour nettoyer et commencer le démontage et le rangement.
Alexandre de Brétigny
Premier Ministre
Ministre des Affaires Extérieures

Président du Mouvement Uni pour la République (MUR)
Ancien maire d'Illonlieu

Avatar du membre
Alexandre de Bretigny
Premier Ministre
Messages : 470
Enregistré le : lun. 22 avr. 2019 10:46
Localisation : Lunont - Illonlieu
Personnage : Principal

Parti politique

mar. 4 juin 2019 16:02

► Afficher le texte
Après une longue journée de campagne la veille, le chef du gouvernement avait regagné Lunont ou il avait travaillé longuement sur les affaires en cours avant de reprendre la route le lendemain.

L'agenda de campagne indiquait une réunion publique à Condail, la ville du congrès, portant sur les questions d'écologie politique. Le sujet, naturellement intégré à la démarche du MUR depuis plusieurs années était subitement imposé dans le débat public par la gauche, laquelle prétend être à la pointe dans le domaine.

L'arrivée à Condail fut tranquille. Le zénith de Condail accueillit à nouveau le MUR. La jauge avait été prévue à 1500 places pour une réunion publique matinale ce qui était ambitieux. Mais le Premier Ministre tenait à aborder la fameuse "question écologique" que la gauche essaie d'imposer comme l'alpha et l'oméga de la politique d'un pays déjà largement engagé sur la question.


A 10h30, la salle étant pleine aux trois quarts, l'organisation lança le coup d'envoi. Le maire de Condail, Olivier Carlier fit un discours introductif évoquant le souvenir du congrès et de la campagne présidentielle avant d'en venir aux législatives et d'appeler Alexandre de Brétigny à la tribune.


Brétigny : Bonjour à tous ! Et merci au Maire Carlier de nous recevoir une nouvelle fois dans sa chère ville de Condail !

Cette réunion publique devait être à la base une table ronde sur les questions écologiques, avant cela, je voulais pouvoir dire quelques mots sur le sujet.

En effet, les socialistes ont évoqué la question écologique récemment. Et c'est par ailleurs très bien, là ou nos avis divergent, c'est sur le traitement du sujet.

Tous les gouvernements du monde, ou tout du moins une grande partie, ont intégré une démarche écologique dans leur façon de gouverner. Le recyclage des ressources relève du bon sens non seulement écologique mais économique. C'est ainsi par exemple que la quasi-totalité de nos administrations recyclent le papier, les appareils électroniques ainsi qu'une grande partie de leurs consommables. Les écoles organisent le recyclage des déchets et intègrent dans leurs cours des éléments d'éco-responsabilité, non pas présenté comme une "révolution écologique" mais comme relevant du bon sens et de l'instinct naturel de conservation de notre environnement.

Les bonnes pratiques existent et se perpétuent peu a peu. Je souhaite simplement mettre en garde les grands chantres du dogmatisme écologique de se méfier de cette volonté de lancer notre société dans une fuite en avant écologique, refusant toute concession et exigeant que l'écologie soit le seul thème dans le débat public.

Il convient donc de distinguer l'écologie et dans notre cas l'écologie politique, de l'écologisme. J'entends par écologie politique la nécessité de préserver notre cadre de vie, de permettre le développement durable des populations et des société en respectant et l'environnement mais aussi et surtout les sociétés humaines qui y vivent et y prospèrent. Quand je parle d'écologisme, c'est cette vision fermée des affaires publiques ne voyant la politique qu'a l'aune d'une vision "purement écologique" et dogmatique.

L'écologie politique ne peut former seule un programme politique. Ceux qui prétendent cela vous mentent et veulent vous éloigner d'autres sujets, d'autres thèmes, tout aussi importants et nécessaires.

En quelques mots, l'écologie doit faire partie des réflexions politiques des partis prétendant participer aux affaires ostariennes, mais l'écologie ne peut constituer tout un programme, c'est une position intégriste à combattre.

En tant que gouvernants, nous avons le devoir de mêler l'intérêt de notre espèce et donc la sauvegarde de notre cadre de vie, notre environnement et les affaires de la Nation.

Ainsi, le MUR aborde la question écologique sous des aspects concrets pour tous. La question énergétique est l'une des plus importantes. En cela, nous appelons de nos voeux une transition écologique douce et respectueuses des populations et de leurs besoins en priorité.

Le MUR souhaite donc engager une réflexion sur un plan de transition énergétique sur 50 années, permettant de réfléchir sur la conception de moyens de transports collectifs et particuliers plus respectueux de l'environnement, polluant de moins en moins. Certains trouveront que 50 ans c'est long... et ils ont clairement raison. Mais on ne peut décréter une transition écologique immédiate et sans cout. Un état ne peut engager l'essentiel de ses ressources dans une transition écologique qui ne peut se faire qu'a long terme et en développant des sources d'énergies propres mais surtout rentable d'un point de vue énergétique.

Nous poursuivrons également la politique de recyclage optimal des ressources. Cela afin de diminuer l'empreinte ostarienne mais également dans un objectif d'autonomie économique. En recyclant nos métaux, en apprenant à séparer les alliages métalliques, par exemple, nous pouvons limiter nos imports de métaux rares.

L'agriculture ostarienne se remet tout juste des affres de la guerre, le MUR propose une planification agraire afin de permettre aux agriculteurs ostariens de pouvoir diversifier leur offre en optimisant leurs cultures, en ajoutant des terres arables supplémentaires à l'agriculture. Le développement des circuits courts et en impliquant le secteur public dans une consommation des ressources locales, l'Etat peut montrer le bon exemple.

Être écolo, être "vert", c'est important, mais tant que cela se fait en accompagnant la population, en soignant les intérêts de nos agriculteurs et de nos entreprises afin de ne pas en faire les wagons de queue d'un progrès écologique. Les Républicains se placent donc au dessus des dogmatismes pour faire une offre écolo équilibrée et pragmatique, au service des citoyens et de notre pays !

Je vous remercie !

Vive la République et vive Ostaria !


Le Premier Ministre ayant terminé, il se retira en saluant les organisateurs présents qui allait enchainer sur le débat et la table ronde.
Alexandre de Brétigny
Premier Ministre
Ministre des Affaires Extérieures

Président du Mouvement Uni pour la République (MUR)
Ancien maire d'Illonlieu

Avatar du membre
Julien Chastain
Député
Messages : 117
Enregistré le : dim. 31 mars 2019 20:20
Personnage : Principal

Parti politique

dim. 21 juil. 2019 22:24

Jeanne Landin investie par le M.A.P à la municipalité de Condail, s'avança sur la scène.

Jeanne Landin : Camarades socialistes, écologistes, communistes,

Vous servir au quotidien. Voilà le rôle du maire, ce rôle que le vôtre a bafoué. Votre maire venu de l'alliance MUR-PLC s'est fichu de vous. Il n'a rien fait de tout son mandat et ose se représenter ! Olivier Carlier. J'ose à peine dire son nom, tant je l'ai si peu aperçue dans notre ville et si je l'ai vu c'était au bistrot ou bureau de tabac, jamais à celui du Maire. Il n'a porté aucun projet ! Il n'a décrété aucune mesure ! Il n'a accordé aucun fonds !

Notre ville est-elle si parfaite que nous n'en avons besoin ? Eh bien non. Nous avons des problèmes à résoudre, nous devons accorder des crédits aux commerçants locaux pour lutter contre les grands commerces qui sucent le sang de nos petits commerces autant que celui de nos agriculteurs qui manifestent leur mécontentement !
Vraiment le mandat qui va se terminer est parfait... ni à r'faire.

Rires dans le public.

On nous pointe du doit, les gens de gauche parce qu'on causerait le mal ? On nous pointe du doigt parce qu'on agirait mal ? Depuis la fin du carmélisme, depuis que celui qui prenait en otage notre parti, depuis que nous avons décarmélisé profondément. Avons-nous déjà gouverné ? Non, ce sera notre première gouvernance, n'ayons pas peur de le dire. Nous allons tout reprendre à zéro.
Et nous allons commencer par suivre une politique municipale sociale et écologiste, parce que nous plaçons dans ces deux visions, la double solution d'avenir. Pour résoudre le mal-être social et les problèmes environnementaux. Pour assurer les fins de mois et s'éviter la fin du monde.

Notre plan social, vous le connaissez. D'abord un Revenu Solidaire de Commune qui sera national. Ainsi nos municipalités offrirons à tous les mêmes aides et nous ne laisserons pas les campagnes pâmées de ne pouvoir aider leurs concitoyens comme un centre névralgique de l'économie.
Nous calculerons ce Revenu Solidaire au niveau national donc. Il touchera sera divisé en deux parties. L'une d'elle sera destinée aux étudiants qui n'ont aucune aide de l'Etat, ni de la Région. L'autre sera destinée aux plus pauvres qu'ils soient citoyens ou non d'Ostaria, qu'ils soient âgés ou jeunes.
Parce que là encore, c'est aux Communes d'agir, étant donné que ni l'Etat, ni la Région que dirigent le MUR-PLC n'accordent d'aides sociales sinon une allocation familiale de pacotille et une pension retraite minable.

Notre but sera donc d'unir nos forces pour aider ceux qui sont dans le besoin, les abandonnés de la Majorité.
Dans un second temps, notre programme social augmentera le nombre de logements sociaux à Condail et dans tout Brifalle par des aides accordées aux autres communes, c'est notre mesure spécifique.

Du reste, vous le savez, au niveau national, nous mettrons en place des aides au logement et à la construction de son premier logement afin que chacun puisse avoir un chez-soi. Et nous mettrons en place également des services communs comme des bains et toilettes publiques afin que chacun puisse avoir une hygiène décente et puisse vivre dignement. Ce que le gouvernement ne fait pas, les communes le feront.

La municipalité est un pouvoir local que nous ne pouvons oublier. Un pouvoir bafoué par M.Le maire et que nous devons remettre sur pied. Nous avons le devoir d'agir et de porter haut et fort nos valeurs à travers un pouvoir à échelle humaine.
La municipalité sera à Condail un pouvoir solidaire.
Et si vous nous en donnez les moyens, Brifalle sera une région solidaire également et notre action sera étendue et toujours proche des gens.

Vive Ostaria ! Vive la République ! Vive le socialisme ! Vive Condail ! Vive Brifalle !

Répondre

Retourner vers « ☆ Condail »

  • Informations
  • Qui est en ligne

    Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité