Bienvenue en Ostaria !
Nous sommes en janvier 197.


__________________

Dépêches - Articles - Constitution - Journal Officiel - Commission Électorale

Arthur Klein

Répondre
Avatar du membre
Arthur Klein
Ministre
Messages : 9
Enregistré le : mar. 20 juil. 2021 16:17
Personnage : Secondaire

Parti politique

lun. 8 nov. 2021 21:27

KleinArthur

Arthur Klein

@KleinArthur

On ne peut que s'inquiéter des positions aberrantes de la LR pour "protéger notre modèle familial", et j'en ai longuement discuté dans mon meeting à Lunont, aujourd'hui.
Sans parler de l'interdiction de la GPA – déjà interdite –, parlons de la position arriérée de la LR concernant l'IVG, qu'elle souhaite "limiter". Elle souhaite ainsi revenir en arrière sur 40 ans d'avancées en faveur des femmes !
Cela et des inepties comme la "propagande LGBT dans les écoles" ne devraient pas avoir leur place dans un parti politique qui se prétend sérieux. L'égalité des Ostariens sans distinction d'orientation sexuelle est un pilier des valeurs ostariennes, et c'est pour cela qu'elle est inscrite en bonne place dans notre Constitution (à l'article 5, précisément). L'immense Jérôme Plassel fut lui-même un défenseur de la cause, de même qu'il a autorisé l'IVG.
Aujourd'hui, en Ostaria, ce genre de discours n'appartient pas à la droite, mais à l'extrême droite. Il n'a pas sa place dans notre République.

Avatar du membre
Arthur Klein
Ministre
Messages : 9
Enregistré le : mar. 20 juil. 2021 16:17
Personnage : Secondaire

Parti politique

lun. 10 janv. 2022 21:27

KleinArthur

Arthur Klein

@KleinArthur

Le Vice-Président du Conseil Impérial du Saphyr, Sören Pendra, a précisé les motivations du retrait de son pays des négociations relatives à l'Asnaywana. Sa présentation du déroulement des négociations est cependant clairement partiale et insultante envers les représentants ostariens et fédérés.

Si la gestion par le Saphyr du Mandat du Dawwfiq – comme la gestion des autres mandats – a évidemment été un sujet de discussion au début des négociations, les délégations ostarienne et fédérée se sont rapidement tournées sur la suite, tandis que la délégation saphyrienne a constamment rouvert le sujet, accusant ses partenaires d'une attitude méprisante lorsqu'ils exposaient un point de vue différent sur l'avenir de la région, alors que nous proposions un compromis avec la vision saphyrienne. Nous regrettons que la délégation saphyrienne l'ait refusé – car des concessions ont été réalisées par Ostaria et la Fédération-Unie.
Il est vrai que la délégation ostarienne n'a pas été d'une grande courtoisie lorsque le Haut-Consul Impérial s'apprêtait à quitter les négociations, il faut le reconnaître. Néanmoins, il serait le témoignage d'une certaine mauvaise foi de ne pas mentionner que le représentant saphyrien venait d'indiquer que les "envies [de la Fédération-Unie, de Novgrad et d'Ostaria] n'ont aucune importance, ni pour [lui], ni pour le reste du monde", en accusant encore une fois les délégations ostarienne et fédérée de transformer les négociations en réquisitoire contre le Saphyr – comme le fait encore maintenant le Vice-Président du Conseil Impérial –, en tenant diverses accusations sur la politique de ses partenaires sur des questions hors sujet, tout en faussant de façon évidente la réalité en prétendant que le mandat du Dawwfiq était une démocratie – contredisant ses propres propos et la raison même invoquée pour l'État du Dawwfiq que veut mettre en place le Saphyr.
Enfin, le terme de "catastrophique", cité par Sören Pendra, n'a été utilisé ni par les Ostariens, ni par les Fédérés, et il n'a jamais été question du Samveldet..

Je m'associe toutefois au Vice-Président du Conseil Impérial pour espérer, en particulier, que les relations ostaro-saphyriennes ne seront pas durablement impactées par cet épisode. Néanmoins, le Saphyr doit prendre ses responsabilités, et comprendre ce que sa position implique pour le respect de la communauté internationale et de ses règles.

Quoi qu'il soit, si le Saphyr décidait de changer d'avis, Ostaria soutiendrait naturellement son retour dans les négociations.

Avatar du membre
Arthur Klein
Ministre
Messages : 9
Enregistré le : mar. 20 juil. 2021 16:17
Personnage : Secondaire

Parti politique

mar. 11 janv. 2022 22:04

KleinArthur

Arthur Klein

@KleinArthur

Il est impossible d'organiser une élection en trois jours, qui plus est dans un pays où l'on ne dispose pas d'administration. Et c'est sans parler de l'absence de campagne électorale et d'une bonne partie des électeurs (les plus éloignés des grands centres, les plus oubliés) qui ne sauront même pas qu'une élection sera en cours. À côté de cela, le fait que c'est le Saphyr qui décide des propositions à soumettre au référendum (pour encadrer l'action de l'assemblée constituante comme il sied au Saphyr), sans que les Dawwfiqois n'aient leur mot à dire, passerait presque inaperçu. Ces élections n'auront aucune légitimité démocratique.

Je crois à une tentative lamentable et désespérée du Saphyr pour instaurer un État avec une vague ombre de légitimité en vitesse avant que la communauté internationale ne puisse réagir. Le Dawwfiq n'est pas un jouet.

Avatar du membre
Arthur Klein
Ministre
Messages : 9
Enregistré le : mar. 20 juil. 2021 16:17
Personnage : Secondaire

Parti politique

sam. 15 janv. 2022 15:46

KleinArthur

Arthur Klein

@KleinArthur

La rencontre entre Jenny Howard et Aya Leclerc, est, comme l'a si bien dit cette dernière, "un pas supplémentaire dans la concrétisation de la proximité naturelle entre Ostaria et la Fédération-Unie". Puisse ce moment rester gravé dans l'histoire de l'amitié ostaro-fédérée.

Avatar du membre
Arthur Klein
Ministre
Messages : 9
Enregistré le : mar. 20 juil. 2021 16:17
Personnage : Secondaire

Parti politique

dim. 16 janv. 2022 22:00

KleinArthur

Arthur Klein

@KleinArthur

L'État de Sarande vient d'annoncer la date du référendum sur la continuation du protectorat ostarien prévu dans son traité fondamental.
Comme la République le reconnaît, l'invasion et l'occupation de la Sarande par des puissances étrangères phoéciennes, notamment Ostaria, sous la présidence de Julien Chastain, aujourd'hui reconnu coupable de haute trahison, fut injuste et injustifiable, et, pour notre pays, qui ne s'excusera jamais assez pour les troubles auxquels il a participé, il fallait redonner aux Sarandais le droit de décider de l'avenir de leur île.
Durant les années qui ont suivi la formation de l'État de Sarande, Ostaria a fait de son mieux pour l'aider à retrouver ce dont il avait été honteusement privé. Et, après toutes les épreuves qu'il a traversées, le peuple sarandais a montré qu'il était capable de se relever et de se reconstruire, dans une société stable, apaisée, sûre et démocratique.

Il revient maintenant aux Sarandais de faire leur choix pour les six années qui suivront. Il va sans dire qu'Ostaria respectera leur vote, quel qu'il soit, et ne s'ingérera pas dans la campagne électorale. Si les Sarandais expriment leur volonté de modifier les modalités du protectorat ou d'y mettre fin, nous nous entretiendrons avec leurs représentants pour écouter leurs demandes ; sinon, la République continuera à garantir leur protection comme elle l'a fait jusqu'à présent, comme elle le fait pour les Ostariens.

Le choix revient au peuple sarandais.

Répondre

Retourner vers « Chirper™ »

  • Informations
  • Qui est en ligne

    Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités