Bienvenue en Ostaria !

__________________

Actualités - Derniers articles - Chirper™ - Journal Officiel


Quelques précisions, si vous avez connu l'ancien forum

NOUS SOMMES EN L'AN 168

__________________

Breaking News

Avatar du membre
État d'Ostaria
Institution
Messages : 78
Enregistré le : dim. 10 mars 2019 17:14
Personnage : Principal

mar. 12 mars 2019 16:36

12/03/163 - Hector Johnson démissionne -

Le Ministre des Affaires Etrangères a annoncé lors d'une conférence de presse sa démission du gouvernement. Une décision surprenante qu'aucun des commentateurs politiques n'avaient envisagés.

Le Président de la République, Jérôme Plassel, qui avait reçu le Ministre au Palais d'Yguerne, a pris la décision d'accepter ce retrait d'Hector Johnson. Ce dernier, nouveau président du parti Les Démocrates, a souhaité se concentrer sur sa nouvelle tâche. "'est dans notre responsabilité de proposer une perspective d'avenir à notre pays! J'invite tous les hommes et les femmes de gauche ou de droite, à venir se rassembler autour de notre projet a -t-il déclaré.

Avec cette démission d'un poids du gouvernement et l'absence continue du Premier Ministre, c'est le Président de la République qui se retrouve sous le feu des projecteurs. A ceux qui veulent sa démission, le chemin est encore long. Un remaniement gouvernemental n'est par contre pas à exclure.

Avatar du membre
État d'Ostaria
Institution
Messages : 78
Enregistré le : dim. 10 mars 2019 17:14
Personnage : Principal

dim. 31 mars 2019 19:37

31/03/163 - Élections municipales -

Le premier tour des élections municipales a eu lieu. Voici les résultats nationaux :

Les Démocrates et assimilés : 26,59 %
Mouvement Uni pour la République et assimilés : 24,28 %
Mouvement National et assimilés : 20,35 %
Parti Libéral-Conservateur et assimilés : 16,57 %
Rassemblement des Socialistes et Écologistes et assimilés : 7,50 %
Mouvement d'Action Populaire et assimilés : 4,10 %
Parti Impérial et Royal de toutes les Ostarias et assimilés : 0,67 %
Abstention : 73,82 %


Villes aux candidats joueurs :

Illonlieu

Les Démocrates (Jamie McLan) : 56,32 % (Élu)
Mouvement Uni pour la République : 19,43 %
Mouvement National : 9,01 %
Rassemblement des Socialistes et Écologistes : 5,56 %
Cäivour libea (droite indépendantiste) : 3,66 %
Mouvement d'Action Populaire : 2,48 %
Divers extrême droite : 2,36 %
Parti Libéral-Conservateur : 1,03 %
Parti Impérial et Royal de toutes les Ostarias : 0,14 %
Abstention : 48,92 %


Londal

Mouvement National (Marie Saez) : 47,80 % (Ballottage)
Parti Libéral-Conservateur : 22,44 % (Ballottage)
Les Démocrates : 8,63 %
Mouvement Uni pour la République : 8,45 %
Divers droite radicale : 5,92 %
Rassemblement des Socialistes et Écologistes : 3,60 %
Mouvement d'Action Populaire : 2,67 %
Parti Impérial et Royal de toutes les Ostarias : 0,48 %
Abstention : 54,98 %


Menargues

Les Démocrates : 20,53 % (Ballottage)
Mouvement National : 17,77 % (Ballottage)
Mouvement Uni pour la République : 16,50 % (Ballottage)
Parti Libéral-Conservateur : 13,99 % (Ballottage)
Rassemblement des Socialistes et Écologistes : 13,32 % (Ballottage)
Divers centre (Charles Endros) : 10,81 % (Ballottage)
Mouvement d'Action Populaire : 4,25 %
Divers centre-gauche : 1,91 %
Parti Impérial et Royal de toutes les Ostarias : 0,93 %
Abstention : 71,97 %


Cantrac

Mouvement Uni pour la République : 33,97 % (Ballottage)
Mouvement National : 23,81 % (Ballottage)
Parti Libéral-Conservateur (Erce Klinton) : 16,79 % (Ballottage)
Les Démocrates : 12,27 % (Ballottage)
Divers droite : 6,25 %
Rassemblement des Socialistes et Écologistes : 3,22 %
Mouvement d'Action Populaire : 3,15 %
Parti Impérial et Royal de toutes les Ostarias : 0,54 %
Abstention : 59,72 %


Lunont

Parti Libéral-Conservateur (Sarah Essaidi) : 25,90 % (Ballottage)
Mouvement Uni pour la République : 25,41 % (Ballottage)
Les Démocrates : 20,94 % (Ballottage)
Mouvement National : 16,57 % (Ballottage)
Rassemblement des Socialistes et Écologistes : 5,32 %
Mouvement d'Action Populaire : 3,32 %
Divers extrême gauche : 1,80 %
Parti Impérial et Royal de toutes les Ostarias : 0,73 %
Abstention : 60,39 %


Tuse

Les Démocrates (Hector Johnson) : 36,60 % (Ballottage)
Mouvement Uni pour la République : 23,66 % (Ballottage)
Mouvement National : 16,24 % (Ballottage)
Parti Libéral-Conservateur : 8,58 %
Rassemblement des Socialistes et Écologistes : 6,57 %
Divers droite : 5,02 %
Mouvement d'Action Populaire : 2,87 %
Parti Impérial et Royal de toutes les Ostarias : 0,46 %
Abstention : 58,04 %


Les résultats détaillés seront publiés demain par la Commission Électorale.

Avatar du membre
État d'Ostaria
Institution
Messages : 78
Enregistré le : dim. 10 mars 2019 17:14
Personnage : Principal

dim. 7 avr. 2019 18:42

07/04/164 - L'Alliance MUR/PLC remporte largement les élections municipales -

Le second tour des élections municipales a eu lieu. Voici les résultats nationaux :

Les Démocrates, Rassemblement des Socialistes et Ecologistes et assimilés : 34,23 %
Mouvement Uni pour la République, Parti Libéral-Conservateur et assimilés : 46,47 %
Mouvement National et assimilés : 19,30 %
Abstention : 45,88 %


.
Au total, l'alliance MUR/PLC remporte 18 villes, 4 passent pour l'alliance RSE-LD tandis que le MN remporte 2 communes.

Arnold Platon
Messages : 5
Enregistré le : sam. 4 mai 2019 16:06
Personnage : PNJ

sam. 4 mai 2019 16:23

04/05/165 - Accident Mortel sur l'A13 Périphérique à Condail -


Un accident mortel à eu lieu cet après-midi à Condail aux alentours de 16h30, une voiture roulant à grande vitesse sur l'autoroute A13 de Condail, ce dernier à perdu le contrôle de sa voiture, cela a créé un véritable carambolage, percutant dans la même occasion un camion transportant du pétrole, le camion a pris feu suite à une explosion.
On dénombre actuellement de nombreuses victimes dont 23 personnes décédés et 13 blessés. Les pompiers et services de secours sont toujours actuellement en pleines interventions


.

Arnold Platon
Messages : 5
Enregistré le : sam. 4 mai 2019 16:06
Personnage : PNJ

dim. 5 mai 2019 16:18

05/05/165 - Les familles des victimes portent plainte contre l'État-


Après enquêtes des spécialistes, ils s'avèrent que la cause de l'accident sur l'autoroute A13 près de Condail, fait suite à un mauvais entretien des chaussés, de la voire. En effet, le véhicule aurait perdu le contrôle de sa voiture après avoir roulé sur [voir l'image].
Par ailleurs, depuis des années, de nombreux accidents ont eu lieu sur des autoroutes et routes mais pas à une si grande échelle de catastrophe humaine.
On dénombre à Ostaria, un gros problème d'entretien des voiries.
Face à cette plainte, que prévoit de faire le gouvernement et la région brifalle ?

En image, la cause de l'accident.
Image


Devant la caméra, l'une des familles des victimes auraient répondu en pleure :
"Nous portons plainte, aujourd'hui contre l'Etat car c'est à cause d'elle si cet accident est arrivé ! Oui, parce qu'elle a été incapable d'investir dans l'entretien de nos routes. Pourtant, nous payons des impôts !!! Nous voulons que justice soit faite !"

.

Avatar du membre
État d'Ostaria
Institution
Messages : 78
Enregistré le : dim. 10 mars 2019 17:14
Personnage : Principal

lun. 6 mai 2019 18:45

06/05/165 - Incident diplomatique avec le Saphyr

Image
Ambassade du Saphyr en Ostaria - images AIO


Alors que le premier traité entre l'Empire du Saphyr et la République d'Ostaria vient d'être promulgué, les relations entre les deux gouvernements n'ont jamais été aussi tendues.
A l'issue d'une rencontre entre le Ministre des Affaires Étrangères Floyd Winter Jr. et le représentant saphyrien Hans Erikssen, c'est un immense froid qui a été jeté entre Ostaria et le Saphyr. Après une conversation que des membres du personnel de l'ambassade saphyrienne, pieux monarchistes, ont qualifié de "provocation" et "d'insulte vis-à-vis de l'Empereur", l'ambassadeur fut remarqué quittant le Ministère sans un mot, l'air très contrarié par le Ministre. Du côté ostarien, on blâme l'orgueil de l'ambassadeur saphyrien et la rigidité des positions du gouvernement d'Erik Sullivan vis-à-vis de l'ouverture prochaine du Tribunal Spécial pour les Crimes de la Guerre Civile, bien plus néfaste à la bonne entente entre les deux pays, qu'un manque de respect de l'étiquette auxquels les saphyriens sont très attachés.

Cette confrontation, rares dans le jeu diplomatique et très préjudiciables aux efforts des diplomates pour nouer de solides relations entre des pays proches, a également fait réagir dans d'autres délégations diplomatiques. Claire Bachmann, représentante de la Fédération-Unie en Ostaria, témoigne :
Claire Bachmann a écrit :Cet incident diplomatique est pour le moins fâcheux. L'ambassadeur du Saphyr Hans Erikssen rencontrait pour la toute première fois le Ministre des Affaires Étrangères fraichement nommé, Monsieur Flowd Winter Jr. Cette première prise de contact est un échec cuisant. J'ignore la teneur exacte des échanges entre les deux hommes mais il est de notoriété publique que Monsieur Erikssen a mauvais caractère. Certains disent qu'il en faut peu pour froisser sa sensibilité. Concernant le ministre ostarien des Affaires Étrangères, je ne peux me prononcer dans le sens où je n'ai pas encore eu l'occasion de le rencontrer. Une chose est sûre, la Fédération-Unie, loin de cet amateurisme, sera un partenaire fiable et solide pour la République d'Ostaria.
Si les réactions ne se feront sans doute pas attendre, pour l'heure, aucun gouvernement n'a réagit officiellement à cette rencontre qui marque le premier couac diplomatique depuis le traité de reconnaissance mutuel.

Avatar du membre
État d'Ostaria
Institution
Messages : 78
Enregistré le : dim. 10 mars 2019 17:14
Personnage : Principal

jeu. 9 mai 2019 18:02

09/05/165 - Crise diplomatique avec le Saphyr : Le discours du Premier Ministre ostarien fait des remous à l'étranger

Image
Réception du Corps Diplomatique au Palais de Richelieu en Lysennie - image d'illustration


Alors que la crise diplomatique qui oppose Ostaria au Saphyr semblait s'achever sur la mort clinique des relations entre les deux pays, les récentes déclarations du Premier Ministre de Brétigny devant l'Assemblée ostarienne, avec la bénédiction de la Présidence, a suscité davantage de réactions et a même semé une certaine confusion chez des diplomates étrangers, jusqu'à susciter des réactions officieuses ou officielles de gouvernements étrangers.

La première réaction est venu de l'Ambassadeur Pascal Sauvage de Lysennie, pays pourtant voisin, qui a déclaré, au nom du gouvernement du Royaume de Lysennie :
Pascal Sauvage (Lysennie) a écrit :"Manipuler la vérité ainsi en dit long sur les intentions du Premier Ministre ostarien et de son honnêteté dans la crise qui a opposé le Saphyr et l'Ostaria. Le Premier Ministre de Lysennie, Monsieur Nathan Pelletier, tient à faire savoir qu'il renoncera à toute signature de traité impliquant une reconnaissance officielle tant que l'Ostaria bafouera ses engagements diplomatiques de la sorte."
La Lysennie, pays proche d'Ostaria de par leur frontière commune et leur proximité économique, également partenaire du Saphyr, aura été refroidie par le déroulement de l'incident et ses implications vis-à-vis des rares pays reconnaissant l'Ostaria.
Les réactions sont ensuite venues d'un pays qui entame tout juste des négociations diplomatiques avec Ostaria, lesquelles seront décisives pour l'image la Fédération-Unie, par le biais de la Secrétaire d'État Martha R. White :
Martha R. White (Fédération-Unie) a écrit :"La Fédération-Unie a été attentive à la façon dont l'incident s'est déroulée. La république ostarienne est une nation pour l'heure isolée, et sans effort pour changer le comportement qui a déjà été adressée à l'un des rares pays reconnaissant la république ostarienne, la Fédération-Unie limitera au possible ses interactions diplomatiques. Dans le cadre de l'envoi d'une représentante de Fédération-Unie pour négocier une reconnaissance mutuelle, nous serons attentifs à toutes les garanties qu'Ostaria pourra nous apporter et nous espérons des engagements forts et sérieux de la part d'Ostaria, notamment vis-à-vis des traités que nous signerons et de leur durabilité."
Vint ensuite une réaction de Bethsabée Goldstein, Première Ministre de Brakha, nation très proche de la Fédération-Unie et qui a longtemps aligné sa politique diplomatique sur celle des fédérés.
Bethsabée Goldstein (Brakha) a écrit :"J'ai fait savoir à mon président que l'État de Brakha, cherchant à nouer des relations avec des partenaires fiables, suspendra les pourparlers avec l'Ostaria pour la durée de cette crise. Nous ne nous positionnerons pas sur l'incident qui a eu lieu entre le Saphyr et l'Ostaria. Toutefois, un pays qui peut décider de ne plus reconnaître un état en violation des traités qu'il signe n'est pour l'heure pas un pays avec lequel Brakha souhaite mener des négociations."
La dernière réaction en date est venu d'un autre pays voisin d'Ostaria, Claddagh, dont le Taoiseach, Oscar Forbes, a déclaré, optimiste :
Oscar Forbes (Claddagh) a écrit :"Il n'est aucun conflit que deux nations qui en ont vraiment envie ne pourraient résoudre. Si Ostaria et le Saphyr se mettent d'accord sur un désaccord et cherchent un moyen de remédier à la situation, qu'ils se tournent vers leurs partenaires mutuels ! Le Royaume de Claddagh serait ravi de participer à une médiation entre eux deux."

Aucun autre gouvernement extérieur à la crise ne s'est pour l'instant risqué à prendre position. Chez les diplomates proches du Saphyr et d'Ostaria, les analyses vont dans le sens d'une profonde dégradation, et les souhaits dans le sens d'une sincère réconciliation.
Certains, comme le diplomate d'Edelweiss, Diana Klug Pabst, en appellent à la fin des "enfantillages".
Diana Klug Pabst (Edelweiss) a écrit :"Nous en appelons à la responsabilité de chacun. L'orgueil et l'entêtement de certains membres des deux gouvernements a conduit à un blocage infantile et déshonorant. La franchise quant aux actions de l'autre et ses propres actions sera une étape nécessaire d'une réconciliation, si au moins un des deux gouvernements en exprime toutefois le souhait sincère."

D'autres sont plus critiques, spécifiquement vis-à-vis de la déclaration du Premier Ministre ostarien. C'est le cas notamment de l'Ambassadrice de Gran Lusitania auprès de la CINS, Kaua Barbosa :
Kaua Barbosa (Gran Lusitania) a écrit :"Nous regrettons que ni l'un ni l'autre des deux bords n'ait exprimé le souhait sincère de présenter des excuses à l'autre et d'agir pour apaiser la situation. Maintenant, le dernier discours du chef de gouvernement d'Ostaria sonne comme une provocation gratuite, affirmer devant sa représentation nationale qu'un pays ne reconnaît plus Ostaria alors qu'aucun acte ne va en ce sens, en plus d'être proche de l'insulte vis-à-vis des Ostariens, est le meilleur moyen d'empêcher tout apaisement et toute résolution de ce conflit diplomatique."
Mais également de l'Émissaire honoraire d'Anpor au Saphyr, Kido Nintsugi :
Kido Nintsugi (Anpor) a écrit :"Ostaria ne peut se permettre de balayer du revers de la main un traité qui l'unit à une autre nation, qu'elle a signé et ratifié. L'État Sérénissime d'Anpor restera prudent sur les intentions du gouvernement ostarien et demandera des garanties s'il venait à ouvrir des relations diplomatiques avec Ostaria."

Des positions qui, même si critiques sur le fond, restent diplomates, consensuelles et surtout confiantes quant à la résolution de la crise, quand du côté de nations alliés au Saphyr, les propos sont plus crus, en témoignent les déclarations de l'Ambassadeur de Trokadero au Saphyr, Jakob Lund :
Jakob Lund (Trokadero) a écrit :"Ostaria n'est plus une nation, ce n'est qu'un ramassis d'oligarques corrompus. Manquer de respect à un Empereur est une raison de ne pas dialoguer avec eux, violer des traités et mentir pour faire endosser la faute à un autre pays est une raison de ne même pas reconnaître cet État."
Rien de surprenant toutefois, étant donné la proximité entre le Saphyr et le Trokadero, tous deux liés par une alliance militaire, et par d'anciens liens dynastiques (Le Trokadero étant dirigé par un souverain issue d'une branche cadette de la maison Karlsson).

Du côté saphyrien, le Président du Conseil Impérial Erik Sullivan, qui a proclamé hier la fin des relations diplomatiques, n'a pas réagi directement aux allégations du gouvernement ostarien. Pour l'heure, seul le Haut-Consul à la Guerre du Saphyr, Marcus Brandt, s'est exprimé :
Marcus Brandt (Saphyr) a écrit :"L'Ostaria, dans sa nouvelle crise obsessionnelle d'ingérence politique dans une nation étrangère, décide toute seule que le Saphyr ne reconnaît plus l'Ostaria, par dramatisation, peut-être, et par incompétence de ses ministres et gouvernants, sûrement. Nous tenons à dire que si le Sénat venait à voter une dénonciation, les gouvernants de l'Ostaria en seront les premiers informés. Si toutefois l'Ostaria tient tant que ça à se positionner en victime pour refuser tout dénouement à cette crise, la situation qu'ils prétendent dénoncer pourrait bientôt devenir un état de fait."

La situation entre les deux nations, qui paraissaient déjà s'être arrêtés au stade le plus bas avec la suspension des relations diplomatiques, semblent plonger davantage. De nombreuses nations ont témoigné de leur souhait de voir cette crise prendre fin et les relations entre deux pays dont les premières relations semblaient s'entamer sous de bons augures revenir à leur niveau initial.
Un diplomate hiranais établi au Saphyr, proche de la situation, témoignant d'une inquiétude partager dans les délégations diplomatiques, a commenté :
Anonyme (Hirana) a écrit :"Hirana souhaite un rétablissement du dialogue, la situation actuelle empêchant la discussion. Hirana appelle à une désescalade immédiate."

Avatar du membre
Evan Andrews
Messages : 11
Enregistré le : ven. 7 juin 2019 21:03
Personnage : Secondaire

dim. 9 juin 2019 20:03

09/06/166 - Un citoyen ostarien détenu en Hirana

Un citoyen ostarien, Joseph P. a, selon les informations données par nos confrères hiranais, été placé en détention provisoire en Hirana pour avoir tenté d'embarquer pour Ostaria. Il a donc été arrêté comme cela avait été prévenu par les autorités hiranaises.

Selon des confrères hiranais, il risquerait jusqu'à 15 ans de réclusion pour cette tentative de fuite. Le gouvernement hiranais fait par ailleurs savoir qu'il "n'est pas à l'ordre du jour de le libérer" mais qu'il sera possible à la famille du détenu d'entrer et de quitter librement le territoire hiranais si une demande est déposée en ce sens auprès des autorités.

Joseph P. devrait être jugé en comparution immédiate le mardi 18 juin 166, ce qui laisse environ une semaine au gouvernement ostarien pour obtenir sa libération. Etant un citoyen étranger, il ne devrait d'ailleurs pas voir droit à un avocat financé par l'Etat hiranais, sauf en cas de décision contraire du gouvernement.


Avatar du membre
État d'Ostaria
Institution
Messages : 78
Enregistré le : dim. 10 mars 2019 17:14
Personnage : Principal

mer. 12 juin 2019 12:04

12/06/166 - La délégation de la CINS refoulée en Ostaria


Image
L'Hôtel d'Allias, siège de la primature ostarienne, d'où l'arrêté à l'origine de l'incident a été émis. - images AIO

En pleine crise diplomatique, une délégation dirigée par la Chancelière de la CINS est refoulée à la frontière en Ostaria.

Selon le communiqué publié ce matin par la plus haute autorité de la CINS, le 10 juin dernier, une délégation extraordinaire de la Communauté Internationale des Nations Souveraines, dirigée par la Chancelière elle-même et venue rencontrer le Président d'Ostaria Jérôme Plassel a été refusée dès son arrivée, sous réserve d'une validation par le Premier Ministre, qui n'a pas été accordée. La dirigeante de la plus importante organisation diplomatique mondiale n'a pas été considérée comme une diplomate valide, et ce malgré le rôle permanent des dignitaires de la CINS de médiation et de représentation diplomatique, alors même qu'Ostaria ne se dépêtre toujours pas de la crise diplomatique avec le premier pays à l'avoir reconnu.

La raison de cette condition provient d'un arrêté publié quelques jours plus tôt par le Premier Ministre, qui stipule que les passes diplomatiques émis par des gouvernements étrangers ne seraient plus acceptés sans un passe diplomatique émis par le gouvernement ostarien lui-même - décision qui avait provoqué l'incompréhension dans le monde diplomatique, autant qu'elle avait découragé d'éventuelles nouvelles délégations diplomatiques à s'aventurer en Ostaria et contribué à isoler le gouvernement républicain.

Le communiqué de la Chancelière Beauséjour dit notamment :
Philomène Beauséjour a écrit :Il est regrettable que les permissions nécessaires au bon déroulement des missions diplomatiques ne soient plus reconnus en Ostaria, et nous ne pourrons pas venir en aide à la diplomatie ostarienne tant que ces dispositions de base ne seront pas en place. La C.I.N.S. s'oppose à tout refus ou expulsion de diplomate et les considère comme des sanctions contre-productives et déloyales vis-à-vis des règles conventionnelles de la diplomatie. Lorsque celles-ci visent notre organisation, elle empêche purement et simplement notre Communauté d'assister les efforts diplomatiques d'une nation lorsque celle-ci en émet le souhait ou en exprime le besoin. J'en appelle au chef de l'État ostarien, à faire un geste afin de permettre à tous les diplomates tout comme les représentants de la C.I.N.S. d'exercer leurs missions librement, et non de trier les diplomates en fonction des affinités du moment. Alors qu'Ostaria est en pleine crise diplomatique, la situation ne pourra s'améliorer si cette jeune République ferme tous ses canaux diplomatiques à ceux qui font un geste vers elle.
Le Comité Exécutif gardera la porte ouverte car nous croyons fermement en les bienfaits de la coopération diplomatique.
Et la Chancelière de rappeler l'appel à discussion de l'Empire du Saphyr, qui avait jusqu'à présent purement et simplement rompu les communications, et établis des sanctions qui ont été levées dimanche dernier afin d'accueillir une délégation diplomatique.

Pour rappel, le gouvernement de la République d'Ostaria, qui se remet encore des conséquences de la guerre civile, n'est à ce jour reconnue que par 4 pays : l'Hadrianie, Ys, le Saphyr - qui a par ailleurs suspendu les relations diplomatiques - et l'Hirana, lequel est en froid avec Ostaria depuis le rappel temporaire de son ambassade. Avec des rumeurs d'inquiétude à peine voilées dans les rangs des diplomates ostariens, nul doute que ce nouvel incident affaiblira davantage la posture d'Ostaria sur la scène internationale, alors que l'Unitstat du Borowen et la Fédération-Unie sont pour l'heure en discussion avec le gouvernement ostarien.

Arnold Platon
Messages : 5
Enregistré le : sam. 4 mai 2019 16:06
Personnage : PNJ

mar. 2 juil. 2019 23:11

03/07/167 - grève nationale des agriculteurs sur l'ensemble du territoire -


Les agriculteurs par le biais du premier syndicat national "FNAEO, Fédération National des Agriculteurs et Éleveurs d'Ostaria" ont annoncés une grande manifestation pour une durée indéterminée à partir du 4 juillet sur l'ensemble du territoire. La manifestation ferait suite à un râle bol général de ce secteur qui souffre depuis des années et seraient dans le même temps oubliées par les gouvernements dans un contexte récurrent de tensions avec les distributeurs lors des négociations commerciales.Dans leur communiqués, les agriculteurs se plaignent également de la concurrence déloyale des tarifs qu'ils subissent depuis des années à l'étranger. En sommes, les agriculteurs n'arrivent pas à boucler les fins de mois.

Répondre

Retourner vers « Agence de l'Information Ostarienne »

  • Informations
  • Qui est en ligne

    Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité